Extraction instrumentale et risque d'anémie : étude de cohorte historique - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Extraction instrumentale et risque d'anémie : étude de cohorte historique

Abstract

Objectives: The aim of this study was to determine if instrumental delivery could be considered as a risk factor for postpartum anaemia. Methods: It's a monocentric and historical cohort study which included two hundreds and sixtyone patients, with 136 spontaneous vaginal deliveries, and 125 instrumental deliveries. The cohort of women who gave birth with spontaneous vaginal delivery were randomly selected from a database of eutocic deliveries 2013-2015. The cohort of women who gave birth with instrumental delivery were collected by a retrospective review of patients' medical records. The primary study endpoint was anaemia, defined as haemoglobin lower than 110g/L two days after delivery. The secondary endpoint was anaemia with haemoglobin cut-off at 100g/L. The risk factors were studied with univariate analysis. Results: In spontaneous vaginal deliveries, haemoglobin level at two days after delivery reached 113g/L, significantly higher than 103g/L in case of instrumental deliveries (p<0,001). The factors significantly increasing the risk of postpartum anaemia for both haemoglobin cut-offs were instrumental deliveries, primiparity, episiotomy, blood losses and maternal age. Other associated factors were also identified, such as gestational age for 110g/L cut-off, and the use of forceps and the baby's head circumference for 100g/L cut-off. Conclusion: Instrumental deliveries are significantly associated with higher risk of postpartum anaemia.
Objectifs : Déterminer si le recours à l'extraction instrumentale lors d'un accouchement par voie basse est un facteur de risque d'anémie du post-partum. Méthodes : Étude observationnelle de cohorte historique monocentrique dans laquelle au total 261 patientes ont été incluses : 136 ayant accouché par voie basse spontanée (VBS), et 125 ayant accouché avec extraction instrumentale. La cohorte de femmes ayant accouché par VBS a été tirée au sort parmi la base de données des naissances eutociques 2013-2015. Et la cohorte de femmes ayant accouché avec extraction instrumentale en 2015 a été recueillie par revue rétrospective structurée du dossier obstétrical. Le critère de jugement principal était l'anémie, définie comme une valeur d’hémoglobine inférieure à 110g/L sur la NFS systématique réalisée à J2 du post-partum. Le critère secondaire était l'anémie au seuil d'hémoglobine de 100g/L. Les facteurs de risque d'anémie ont été étudiés en analyse univariée. Résultats : Pour les accouchements par VBS, le taux d'hémoglobine à J2 était significativement plus élevé, à 113g/L, comparé à 103g/L en cas d'extraction instrumentale (p<0,001). Les facteurs associés à une augmentation significative du risque d'anémie pour les deux seuils d'hémoglobine étaient les extractions instrumentales, la primiparité, le type de déchirure, l'épisiotomie, les pertes sanguines et l'âge maternel. D'autres facteurs associés ont été mis en évidence tels que l'âge gestationnel pour le seuil de 110g/L, et l'utilisation du forceps ainsi que le périmètre crânien du nouveau-né pour le seuil de 100g/L. Conclusion : Les extractions instrumentales augmentent significativement le risque d'anémie dans le post-partum.
Fichier principal
Vignette du fichier
MS20_13_deroo_adeline(1)(D)_version_diffusion.pdf (381.41 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03035557 , version 1 (02-12-2020)

Identifiers

Cite

Adeline Deroo. Extraction instrumentale et risque d'anémie : étude de cohorte historique. Gynécologie et obstétrique. 2020. ⟨dumas-03035557⟩
45 View
170 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More