Thérapeutiques inhalées des pathologies bronchiques chroniques - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Thérapeutiques inhalées des pathologies bronchiques chroniques

Abstract

L’asthme est une maladie fréquente qui touche plus de 4 millions de personnes en France. Ses premières manifestations surviennent le plus souvent pendant l’enfance. L’asthme est caractérisé par une dyspnée, une bronchoconstriction et une hypersécrétion de mucus. La survenue d’un asthme résulte de l’association d’une prédisposition génétique et de facteurs environnementaux dont notamment les allergènes intérieurs et extérieurs, la fumée du tabac, et la pollution. La réalisation d’épreuves fonctionnelles respiratoires est indispensable pour affirmer son diagnostic. L’asthme ne se guérit pas : il persiste toute la vie même si des phases de rémission peuvent durer plusieurs années. Les traitements de fonds à base de corticoïdes inhalées, bronchodilatateurs adrénergique et anticholinergiques permettent de rétablir un flux respiratoire adapté en fonction de la sévérité de l’asthme. Ils possèdent peu d’effets indésirables aux doses minimales efficaces. La bronchopneumopathie chronique obstructive touchait il y a 20 ans 1,7 million de personnes en France, et de nos jours environ 3 millions. Cette maladie est plus fréquente chez les fumeurs. On retrouve une inflammation des voies aériennes (dont les bronches) qui provoque un épaississement des parois par atrophie des muscles lisses, ainsi qu’une hypersécrétion réactionnelle de mucus. Les signes cliniques non spécifiques (toux chronique, expectorations, essoufflement) nécessitent la réalisation d’une spirométrie pour étayer le diagnostic. Le contrôle de ces deux maladies repose sur un traitement de fond quotidien bien observé avec des corticoïdes inhalés, des bronchodilatateurs adrénergiques et anticholinergiques choisis en fonction de la prédominance des symptômes (dyspnée et/ou exacerbations), parfois en association. Le traitement de crise est réservé uniquement en cas de symptômes aigus. Il est en outre fondamental d’éliminer les facteurs déclenchants de son environnement, pour limiter les crises ou exacerbations.
Fichier principal
Vignette du fichier
HANIN Edouard.pdf (5.44 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03039870 , version 1 (04-12-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03039870 , version 1

Cite

Edouard Hanin. Thérapeutiques inhalées des pathologies bronchiques chroniques. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03039870⟩
62 View
1654 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More