La déprescription des inhibiteurs de la pompe à protons à l'officine - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

La déprescription des inhibiteurs de la pompe à protons à l'officine

Abstract

Les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) sont des médicaments retrouvés de manière excessive sur les ordonnances des patients à l’officine aujourd’hui. La prise de ces molécules est banalisée du fait de l’absence d’effets indésirables majeurs immédiats. Cependant, les éventuels effets indésirables à long terme, suite à une prise au long cours, font de plus en plus l’objet de recherches. Le but de cette thèse est d’étudier le mode de consommation de cette famille thérapeutique au sein de la pharmacie d’officine et l’intérêt d’une possible déprescription. Pour cela, dans une première partie, nous présentons les IPP en détaillant leurs caractéristiques physico-chimiques, leur mode d’action et leurs indications. Dans un deuxième temps, nous analysons les réponses à un questionnaire préalablement soumis à l’officine à 80 patients bénéficiant d’un traitement par IPP. Puis, nous traitons de la déprescription de ces derniers. Les habitudes de prescription et de délivrance doivent évoluer afin d’améliorer la prise en charge des patients. Cela passera par une meilleure communication médecin – patient – pharmacien. Le but à terme est d’améliorer l’observance du patient, de réduire la survenue d’évènements iatrogènes mais aussi de permettre une économie à l’Assurance Maladie.
Fichier principal
Vignette du fichier
Pharmacie_2020_Umbricht.pdf (2.44 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03043129 , version 1 (07-12-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03043129 , version 1

Cite

Vincent Umbricht. La déprescription des inhibiteurs de la pompe à protons à l'officine. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03043129⟩
137 View
2348 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More