Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Contribution à l’analyse séméiologique et diagnostique des accidents de plongée survenant sur la côte méditerranéenne française : à propos de 1014 cas admis au centre hyperbare de l’HIA Sainte-Anne à Toulon de 2011 à 2018

Résumé : Introduction : la pratique de la plongée sous-marine connait un essor croissant depuis le XXe siècle avec une accidentologie de gravité variable associant différentes entités cliniques ayant une physiopathogénie bien distincte. On distingue quatre grandes entités de diagnostics présentant chacune des caractéristiques cliniques propres : les accidents de désaturation (ADD), les œdèmes pulmonaires d’immersion (OPI), les barotraumatismes (BT) et les accidents biochimiques ou toxiques présentant chacun des caractéristiques cliniques propres. Objectif : le but de cette étude est de décrire et d’analyser les accidents de plongée en particulier la symptomatologie et les diagnostics associés ainsi que certains facteurs de risque individuels ou environnementaux. Matériels et méthodes : il s’agit d’une étude rétrospective monocentrique des dossiers médicaux de 1014 accidents de plongée consécutifs admis au Service de Médecine Hyperbare et d’Expertise Plongée (SMHEP) de l’Hôpital d’Instruction des Armées Sainte-Anne à Toulon entre janvier 2011 et décembre 2018. Résultats : la population de l’étude est constituée de 79% d’hommes, l’âge médian est de 46 ± 20 ans, les valeurs médianes de profondeur et de durée totale de plongée sont 36 ± 22 mètres et 35 ± 19 minutes. Les accidentés « hommes » sont plus âgés et plongent plus profondément que les femmes. Les ADD représentent 52% des patients admis dont 47% de formes neurologiques médullaires, 26% cochléo-vestibulaires, 10% ostéo-myo-articulaires, 4% cutanées et 3% neurologiques cérébraux. Les formes mixtes d’ADD représentent 10% de l’ensemble des ADD. L’OPI est le deuxième diagnostic le plus fréquent (16% des patients) et est associé significativement à une symptomatologie cardiopulmonaire. Les BT ORL représentent 8% des patients admis avec principalement des BT de l’oreille interne (58% des BT ORL) responsables d’une symptomatologie cochléovestibulaire. Les BT pulmonaires représentent 1% des patients admis avec des signes principalement cardiorespiratoires mais également des atteintes neurologiques en cas d’aéroembolisme cérébral (19% des BT pulmonaires). Les accidents biochimiques représentent 3% des patients admis avec principalement des hypercapnies, responsable d’une symptomatologie générale. Les noyades isolées représentent 0,9% des patients admis. 8% des patients sont asymptomatiques et admis dans le cadre d’une erreur de procédure pour une oxygénothérapie hyperbare. Enfin, les accidents qui surviennent en plongée mais sans lien direct avec la plongée représentent 10% des patients admis. Discussion : sur l’ensemble des 1014 cas, seulement 37 diagnostics ont été corrigés (3,6%) au décours de l’hospitalisation à la suite du bilan paraclinique ou de l’évaluation clinique secondaire. 3% des diagnostics d’accidents de plongée ont été classés comme « ambigus » (n = 31), c’est-à-dire pour lesquels le cadre diagnostic n’a pas été établi avec certitude. Les ADD sont plus fréquents chez les hommes à l’exception des ADD cutanés qui s’observent souvent chez les femmes. Les BT ORL, considérés comme les accidents les plus fréquents, sont sous-représentés dans notre étude car les BT bénins de l’oreille moyenne ne nécessitent habituellement pas d’hospitalisation. Conclusion : cette étude a permis de décrire dans le même temps la symptomatologie et les diagnostics associés des accidents de plongée. Elle permet de dresser un profil type de chaque entité clinique représentatif des accidents de plongée de loisir rencontrés en Méditerranée.
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03048838
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Wednesday, December 9, 2020 - 3:38:40 PM
Last modification on : Saturday, December 12, 2020 - 3:29:13 AM

File

The`se.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03048838, version 1

Collections

Citation

Benoît Meusnier. Contribution à l’analyse séméiologique et diagnostique des accidents de plongée survenant sur la côte méditerranéenne française : à propos de 1014 cas admis au centre hyperbare de l’HIA Sainte-Anne à Toulon de 2011 à 2018. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03048838⟩

Share

Metrics

Record views

10

Files downloads

3