L’évaluation du médicament : évaluation comparative de la HAS (France) et du NICE (Royaume-Uni), cas des antinéoplasiques entre 2015 et 2019 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Medicine evaluation: comparative assessment of HAS (France) and NICE (United Kingdom), the case of antineoplastics between 2015 and 2019

L’évaluation du médicament : évaluation comparative de la HAS (France) et du NICE (Royaume-Uni), cas des antinéoplasiques entre 2015 et 2019

Abstract

Objectives: Facing increasing financial pressures on health care budgets, governments have taken measures to regulate health expenditures. The evaluation of any medicine seeking reimbursement is one of them. British NICE and French HAS are two of the most influential evaluation agencies in Europe. Their decisions are impacting access to health care, and specifically for oncology drugs where price levels are high. This work compares evaluation approaches and reimbursement decisions of antineoplastics by the two agencies. Methods: First of all, the principles of medico-economic evaluation are stated. Used as a key criterion by NICE, it is essential to understand the decisions of the British agency. Secondly, evaluation approaches of NICE and HAS are presented, emphasising the discrepancies. Finally, the reimbursement decisions of antineoplastics between 2015 and 2019 by the two agencies are compared. Results: The use of medico-economic evaluation is probably the most prominent point of contrast between NICE and HAS. Other aspects, like reimbursement rates, the implication of external groups, or the temporary funding of oncology drugs also differentiate the two approaches. 32% of antineoplastic reimbursement decisions are similar between NICE and HAS, 53% of indications are not reimbursed for the same population, and 15% are reimbursed in one country but the other. Different statistical interpretations and the use of medico-economic evaluation in the decision process are the main reasons of discrepancies. Discussion: Divergences between evaluation approaches of NICE and HAS lead to different reimbursement decisions of antineoplastics, directly impacting access to health care. Although some discrepancies could reduce the coming years (HAS is willing to extend the use of medico-economic evaluation, for instance), they remain strong and highlight the different political, economic and philosophical conceptions between the two countries.
Objectifs : Face aux pressions grandissantes sur les budgets des systèmes de santé, des mesures ont été prises pour réguler les dépenses. Parmi elles, l’évaluation de tout médicament sollicitant une prise en charge par la collectivité. Le NICE britannique et la HAS française sont deux des agences évaluatrices les plus influentes d’Europe. Leurs décisions impactent directement l’accès aux soins des patients, et particulièrement dans le cas des traitements d’oncologie compte tenu de leurs niveaux de prix élevés. Ce travail de thèse compare les approches et les décisions de remboursement des antinéoplasiques entre les deux agences. Méthodes : Premièrement, les principes de l’évaluation médico-économique sont énoncés. Utilisée comme critère clé par le NICE, elle est indispensable pour comprendre les décisions de remboursement de l’agence britannique. Deuxièmement, les approches d’évaluation du NICE et de la HAS sont présentées, en insistant sur les points de dissonance. Enfin, les décisions de remboursement des antinéoplasiques entre les deux agences sont comparées. Résultats : L'utilisation de l'évaluation médico-économique est sans doute le point de discordance le plus frappant entre les deux agences. D'autres aspects, tels que les taux de remboursement, le recours à des groupes externes, ou le financement temporaire des produits d'oncologie distinguent aussi leurs approches. 32% des décisions de remboursement des antinéoplasiques sont similaires entre le NICE et la HAS, 53% des indications ne sont pas remboursées dans les mêmes populations, et 15% sont remboursées dans un pays et pas dans l’autre. Des interprétations statistiques différentes et l’utilisation de l’évaluation médico-économique dans le processus de décision sont les principales raisons des discordances. Discussion : Les divergences entre les approches d’évaluation du NICE et de la HAS entraînent des décisions de remboursement des antinéoplasiques différentes, impactant directement l’accès aux soins des patients. Bien que certaines discordances pourraient s’amenuiser dans les années à venir (aspiration de la HAS de se rapprocher du processus d'évaluation du NICE), elles restent profondes et sont le symbole des différentes conceptions politiques, économiques et philosophiques entre les deux pays.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020GRAL7038_trouiller_jean-baptiste(1)(D)_version_diffusion.pdf (1.92 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03050100 , version 1 (10-12-2020)

Identifiers

Cite

Jean-Baptiste Trouiller. L’évaluation du médicament : évaluation comparative de la HAS (France) et du NICE (Royaume-Uni), cas des antinéoplasiques entre 2015 et 2019. Sciences pharmaceutiques. 2020. ⟨dumas-03050100⟩
50 View
478 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More