Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Nutcracker syndrome : étude anatomo-radiologique de la veine rénale gauche et positionnement du rein gauche versus un groupe témoin

Résumé : Introduction : le NCS est une pathologie décrite depuis 1950, pouvant être invalidante et dont l’approche thérapeutique optimale est encore débattue. La physiopathologie n’est pas totalement élucidée. Le but de cette étude est de rechercher des critères anatomiques permettant d’affirmer l’existence d’une ptose du rein gauche dans la fosse lombaire gauche chez les patients présentant un NCS symptomatique en les comparant à une population témoin. Matériel et méthode : nous avons mené une étude radio-anatomique scanographique descriptive et rétrospective comparant 27 patients souffrant d’un NCS antérieur avec un gradient de pression supérieur ou égal à 3 mmHg (groupe 1), avec 27 patients admis dans notre hôpital pour polytraumatisme avec un état hémodynamique stable, à priori non atteint de NCS (groupe 2). Les mesures ont été effectuées par un seul opérateur sur les logiciels HOROS et AW Server 3.2. Les tests de Student et du Chi2 ont été utilisés avec pour seuil de significativité retenu p < 0,05. Résultats : les longueurs totales et de la partie proximale de la VRG sont supérieure en moyenne dans le groupe 1 (8,05 ± 1,1 cm et 6,19 ± 1,1 cm versus 6,68 ± 0,96 cm et 4,59 ± 1,16 cm pour le groupe 2 (p < 0,01)). La distance et l’angle PAM hile rénal en coupe sagittale sont plus élevés dans le groupe 1 (respectivement de 4,96 ± 5,48 cm (p=0,018) et 62,04 ± 16 degrés dans le groupe 1 versus 2,21 ± 1,98 cm et 39,67 ± 28 degrés dans le groupe 2 (p<0,01)). La quantité moyenne de graisse viscérale sur une coupe passant par le hile rénal est de 48,04 ± 49,94 cm2 dans le groupe 2 et de 26,15 ± 18,61 cm2 dans le groupe 1 (p=0,04). La graisse para et péri rénale recouvre plus de la moitié externe du rein gauche chez 10 patients soit 37% des patients du groupe 2 versus 3 patients du groupe 1 soit 11,1% (p=0,026). Conclusion : cette étude révèle de façon originale une ptose significative du rein gauche dans la fosse lombaire gauche chez les patients atteints de NCS. Nous avons aussi mis en évidence une différence de longueur, avec un étirement de la portion proximale de la VRG dans le groupe NCS, ainsi qu’une répartition différente des graisses viscérale et rétro péritonéale par rapport au groupe témoin. Ces découvertes pourraient mener à une meilleure appréhension de la physiopathologie ainsi qu’à une meilleure prise en charge de cette pathologie.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03050654
Contributor : Faculté de Médecine Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, December 10, 2020 - 10:22:16 AM
Last modification on : Tuesday, October 19, 2021 - 10:35:20 PM
Long-term archiving on: : Thursday, March 11, 2021 - 6:55:21 PM

File

These complete-1.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03050654, version 1

Collections

Citation

Meghann Ejargue. Nutcracker syndrome : étude anatomo-radiologique de la veine rénale gauche et positionnement du rein gauche versus un groupe témoin. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03050654⟩

Share

Metrics

Record views

60

Files downloads

1178