Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

L'obésité infantile : données actuelles des connaissances

Résumé : Après des millénaires pendant lesquels la préoccupation était de subvenir aux besoins alimentaires, les sociétés industrialisées ont dû faire face au problème de l'obésité, qui s'est installée soudainement et de façon endémique, à partir des années 1940-50, augmentant la mortalité cardio-vasculaire. Les causes sont bien connues : abondance alimentaire et diminution des dépenses d'énergie. Les recherches actuelles ont fait progresser les connaissances sur l'étiologie de l'obésité. Les données scientifiques ont montré que l'enfant obèse n'est pas toujours ce gourmand flegmatique, souvent décrit, mais que de nombreux facteurs génétiques et biologiques ont contribué à cet état. Dans de nombreux domaines, la vie de l'adulte dépend de l'enfance, ce qui justifie les inquiétudes des parents et des éducateurs. La croissance, qui présente toutes sortes de variations difficiles à interpréter, ne fait qu'accentuer ces inquiétudes. Les transformations, même normales, sont parfois surprenantes et peuvent entraîner des interventions inutiles ou même dangereuses, alors que des évolutions réellement anormales peuvent passer inaperçues. Les résultats des recherches scientifiques n'ont pas fondamentalement changé les stratégies de traitement de l'obésité, qui ont toujours consisté en une diminution des apports et une augmentation des dépenses énergétiques. Ils ont, par contre, permis de sélectionner des stratégies d'intervention plus ou moins efficaces (prise en charge séparée parents-enfants, dépenses physiques augmentées...). Les études confirment certaines idées de bon sens : favoriser l'allaitement maternel, respecter les variations de l'appétit de l'enfant dans les limites d'une alimentation qui ne soit pas trop permissive, varier l'alimentation, réduire les graisses et les sucreries, favoriser les dépenses énergétiques sont les mesures les plus efficaces. Les résultats des interventions sont évidemment plus efficaces sur des obésités liées au comportement plutôt que d'origine génétique. L'obésité de l'enfant est un problème parfois sous-estimé car il n'y a pas de risque immédiat. Elle ne devrait pourtant pas être négligée car elle est source de nombreux problèmes métaboliques ou psychologiques. Avant que des solutions réellement nouvelles soient trouvées, des mesures de prévention passant par une meilleure information peuvent être proposées. Une meilleure connaissance des phénomènes liés à la croissance ainsi qu'une meilleure surveillance des mesures anthropométriques devraient aider à intervenir à bon escient et réduire ainsi l'obésité chez l'enfant et le futur adulte. Le pharmacien a un rôle à jouer dans le conseil diététique. Quotidiennement, il peut faire passer des messages généraux pour la population bien portante, mais également des conseils plus précis en fonction de l'âge ou d'un problème spécifique, le tout de concert avec le médecin traitant. Il peut donner des notions de diététique préventive sur les recommandations nutritionnelles, les apports journaliers en fibres, vitamines, minéraux... En tant que professionnel de santé, le pharmacien a donc un rôle bénéfique à jouer pour le patient et pour sa propre image de marque.
Mots-clés : Obésité infantile
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03052347
Contributor : Jean-Hugues Morneau <>
Submitted on : Thursday, December 10, 2020 - 3:40:15 PM
Last modification on : Tuesday, May 11, 2021 - 11:36:24 AM
Long-term archiving on: : Thursday, March 11, 2021 - 7:59:43 PM

File

1997GRE17038_wulf_beatrice_de(...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03052347, version 1

Citation

Béatrice de Wulf. L'obésité infantile : données actuelles des connaissances. Sciences pharmaceutiques. 1997. ⟨dumas-03052347⟩

Share

Metrics

Record views

36

Files downloads

138