L’ergothérapie et la culture : l’accompagnement des patients migrants en psychiatrie - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2020

L’ergothérapie et la culture : l’accompagnement des patients migrants en psychiatrie

(1)
1

Abstract

Introduction: During the occupational therapy practice, it is possible to meet thesepatients who come from a variety of cultures. The occupational therapist can be faced with the diverse beliefs of his/her patients. In order to achieve his/her objectives he/she can use various mediation tools that may have a significant cultural i footprint. The aim of this researchis to identify whether occupational therapist take the patient's culture and what support they can offer in ethnopsychiatry. Method: The study was based on a qualitative method and used semi-structured interviews. Eight occupational therapists who practiced or had practiced in psychiatry were interviewed. All the interviews were analysed individually on the basis of specific themes. The responses of the occupational therapists were compared on the basis of these themes. The analysis and creation of the interview grid were based on the Campinha-Bacote cultural competence model. Results: The Occupational therapists appeared to beaware of their patients’ culture.They were able to gain knowledge during their practice. This knowledge enabled them to adapt the activities they offer. Ethnopsychiatry seemed to be a last resort for these patients. Conclusion: Patients who have experienced a migratory phenomenon seem to have a complex life course. This can have an impact on theirpsychological health. The occupational therapist must be able to offer culturally adapted support.
Introduction : Au cours de la pratique en ergothérapie, il est possible de rencontrer ces patients issus de cultures variées. L’ergothérapeute peut alors être confronté aux diverses croyances de ses patients. Afin d’atteindre ses objectifs de prises en charge, il pourra utiliser différents outils de médiation qui pourront avoir une empreinte culturelle importante. L’objectif de cette recherche est d’identifier comment les ergothérapeutes prennent en compte la culture du patient et quel est l'accompagnement qu'ils peuvent proposer en ethnopsychiatrie. Méthode : L’étude repose sur une méthode qualitative à partir d’entretiens semi-directifs. Huit ergothérapeutes exerçant ou ayant exercé en psychiatrie ont été interrogés. Tous les entretiens ont été analysés de façon individuelle à partir de thématiques. Par la suite, les réponses des ergothérapeutes ont été comparées à partir de ces thématiques. L’analyse et la création de la grille d’entretien étaient fondées sur le modèle de compétence culturelle de Campinha-Bacote. Résultats : Les ergothérapeutes semblaient être sensibilisés à la culture de leurs patients. Ils ont pu acquérir des connaissances au cours de leur pratique. Ces connaissances leur permettaient d’adapter les activités qu’ils proposent. L’ethnopsychiatrie semble être une solution de dernier recours pour ces patients. Conclusion : Les patients ayant vécu un phénomène migratoire semblent avoir un parcours de vie complexe. Ceci peut avoir un impact sur leur santé psychique. L’ergothérapeute doit pouvoir être en capacité de proposer un accompagnement culturellement adapté.
Fichier principal
Vignette du fichier
HABRIAL-PAIVA Anne-charlotte UE6.5 Mémoire.pdf (1.2 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03066352 , version 1 (15-12-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03066352 , version 1

Cite

Anne-Charlotte Habrial-Paiva. L’ergothérapie et la culture : l’accompagnement des patients migrants en psychiatrie. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03066352⟩
277 View
272 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More