Caractéristiques des patients consultants dans la filière de l’ultra court des urgences de Thonon les Bains - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Characteristics of patients consulting the ultra-short course in the emergency department of Thonon-les-Bains

Caractéristiques des patients consultants dans la filière de l’ultra court des urgences de Thonon les Bains

Abstract

Emergency departments are facing a constant increase in attendance. Inappropriate consultations are often incriminated and held responsible for this increase. There is a growing gap between the need for unscheduled care and general practitioner availability. It is in this particular era, that the idea was born to set up a general practitioner in an "ultra-short unit" within the emergency rooms of the Thonon hospital in 2017, which aimed to relieve city based general practitioners and emergency physicians. Our work seeks to describe the population consulting the ultra-short unit by the affiliation with an attending physician, the patient’s route and ease of access to care.To do this, we interviewed, via a questionnaire, the patients referred to this sector by the reception and guidance nurse . All minors who were unaccompanied, or who were unable to complete the questionnaire on their own, were excluded.The collection took place from June 2nd to July 10th, 2020 and yielded 176 questionnaires. We were able to demonstrate that these are young patients, with an average age of 34 years and the most represented age group were the 26-45 years age group. They have traveled a short distance, and have a precarious professional and insurance situation. There is an over-representation of the “employee” and “non-active” categories and 12.5% ​​benefited from the CMU-C. A significant proportion of them, 28.8%, have no declared attending physician. Of these, 12.2% tried to get an appointment with a doctor before going to the emergency room. Among the patients with a declared attending physician, 55.9% tried to contact him upstream. All this shows that there is indeed a desire for outpatient consultation. The ultra-short course achieves its goals, as it allows a response to a demand that city medicine cannot meet. It therefore appears to be satisfactory in the medium term. Such an offer can lead to an increase of primary care consumption. Therefore, assessing the trend of the proportion of inapropriate consultations among the whole emergency department population could be the subject of future work.
Les services d’accueil des urgences font face à une augmentation constante de leur fréquentation. Les passages considérés comme inappropriés sont souvent incriminés et rendus responsables de cette hausse. Il existe un décalage croissant entre une demande de soins non programmés en hausse et une offre ambulatoire en voie de raréfaction. C’est dans ce contexte particulier, qu’est née l’idée de mettre en place une « filière ultra-courte » au sein des urgences de l’hôpital de Thonon en 2017, qui a pour but de soulager les généralistes et les urgentistes. Notre travail a cherché à décrire la population consultant la filière ultra courte en termes d’affiliation à un médecin traitant, de parcours de soins avant la consultation et d'accès aux soins. Pour cela, nous avons interrogés via un questionnaire, les patients orientés vers cette filière par l’infirmière d’accueil et d’orientation (IAO). Étaient exclus tous les patients mineurs non accompagnés, ou n’étant pas capable de compléter le questionnaire par eux-mêmes. Le recueil a eu lieu du 2 juin au 10 juillet 2020 et a permis d’obtenir 176 questionnaires. Nous avons pu mettre en évidence qu’il s’agit de patients jeunes, la moyenne d'âge étant de 34 ans et la tranche d’âge la plus représentée est la tranche 26-45 ans. Ils ont parcouru une faible distance, et ont une situation professionnelle et assurantielle précaires. On note une surreprésentation des catégories “employés” et “sans activité” et 12,5 % bénéficient de la CMU-C. Une proportion non négligeable d’entre eux, 28,8 %, n’a pas de médecin traitant déclaré. Dans ces derniers, 12,2 % ont tenté d’obtenir un rendez-vous chez un médecin avant de se rendre aux urgences. Parmi les patients ayant un médecin traitant déclaré, 55,9% ont essayé de le contacter en amont. Tout cela témoigne qu’il existe bel et bien une volonté de consultation en ambulatoire. La filière ultra-courte répond à ses objectifs de création, elle permet une réponse à une demande que la médecine ambulatoire n’arrive pas à satisfaire. Elle apparaît donc comme une réponse satisfaisante à moyen terme. Une telle offre peut pousser à consommer plus de soin. L’évolution de la proportion de consultation relevant de la médecine générale parmi la population consultant les urgences pourrait faire l’objet d’un prochain travail.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020GRAL5193_meynet_alexandra(1)_et_brunet_vincent(1)(D)_version_diffusion.pdf (4.52 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-03078357 , version 1 (16-12-2020)

Identifiers

Cite

Alexandra Meynet, Vincent Brunet. Caractéristiques des patients consultants dans la filière de l’ultra court des urgences de Thonon les Bains. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03078357⟩
110 View
154 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More