Confrontation du statut cognitif avec la charge lésionnelle de substance blanche hémisphérique et l’atrophie cérébrale chez 66 patients atteints du VIH de la Cohorte HAND - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Confrontation du statut cognitif avec la charge lésionnelle de substance blanche hémisphérique et l’atrophie cérébrale chez 66 patients atteints du VIH de la Cohorte HAND

Abstract

Évaluer l’atrophie cérébrale, la charge lésionnelle et son retentissement en fonction du statut cognitif chez des sujets âgés (55-70 ans) vivant avec le VIH (cohorte ANRS-HAND) avec charge virale contrôlée sous traitement antirétroviral (Hightly Active antiretroviral therapy : HAART) efficace. Méthode : soixante-six patients atteints du VIH (PVIH) traités par HAART avec charge virale indétectable (<50 copies/ml) ont été recrutés.Tous ont bénéficié d’un examen IRM 3T incluant une imagerie T1 et T2 FLAIR ainsi que d’une évaluation neurocognitive selon les critères de Frascati, définissant leur statut cognitif : patients cognitivement normaux (CN) et avec troubles neurocognitifs (TNC). Les TNC étaient classés en troubles légers (ANI : Asymptomatique Neurocognitive Impairment), troubles légers (MND : Mild Neurocognitive Disease), démence (HAD : HIV Associated Dementia). Une segmentation anatomique a été réalisée sur la séquence T1 via le logiciel FreeSurfer. La charge lésionnelle de la substance blanche a été évaluée qualitativement selon la classification de Fazekas, puis quantitativement par segmentation manuelle sur l’imagerie T2 FLAIR, globalement et par lobe. L’impact à distance des lésions de la substance blanche a été évaluée via une analyse de disconnectomes. Les différentes métriques ont été comparées entre les groupes CN et TNC sous les logiciels R et MATLAB après ajustement sur l’âge, le sexe et le niveau d’éducation. Résultats : parmi les 66 patients, on comptait 24 patients TNC (15 ANI et 9 MND, 0 HAD) et 42 CN. On notait une association entre TNC et charge lésionnelle globale (p = 0,048). Aucune association entre le statut cognitif et les charges lésionnelles lobaires, les scores de Fazekas, les atrophies globale ou régionales n’a été observée (p >0.05). Aucun atteinte des disconnectomes ou localisation préférentielle des lésions de substance blanche n’était associée aux TNC (p >0.05). Conclusion : les TNC asymptomatiques ou légers chez les PVVIH avec charge virale contrôlée étaient associés à une charge lésionnelle de substance blanche globale plus importante que les patients CN, sans autre altération anatomique.
Embargoed file
Embargoed file
6 7 27
Year Month Jours
Avant la publication
Wednesday, December 18, 2030
Embargoed file
Wednesday, December 18, 2030
Please log in to request access to the document

Dates and versions

dumas-03081881 , version 1 (18-12-2020)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03081881 , version 1

Cite

Nadia Ouzzin. Confrontation du statut cognitif avec la charge lésionnelle de substance blanche hémisphérique et l’atrophie cérébrale chez 66 patients atteints du VIH de la Cohorte HAND. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03081881⟩
25 View
1 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More