Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Dénutrition et accidents hémorragiques : influence de l'hypoalbuminémie sur les effets indésirables de l'aspirine

Résumé : L’aspirine est un des traitements les plus vendus en France, en prévention des risques cardiovasculaires. Les personnes âgées de plus de 65 ans sont les principaux consommateurs d’aspirine et sont aussi les personnes les plus à risque d’altération de leur état nutritionnel. L’albumine, marqueur biologique de la dénutrition, est le transporteur de 95% de l’aspirine dans le système sanguin, les 5% restant représentant la part active anti-agrégante. L’hypothèse de l’étude : l’hypoalbuminémie majorerait le risque d’accident hémorragique spontané sous aspirine. Matériels et Méthodes : nous avons réalisé une étude Cas Témoin observationnelle rétrospective. L’objectif principal de cette étude est de comparer les taux d’albumine plasmatique de deux groupes de patients de plus de 65 ans traités par aspirine au long cours : un groupe Cas ayant présenté un accident hémorragique spontané sans étiologie retrouvée et un groupe Témoin n’ayant jamais présenté d’accident hémorragique spontané. Le recueil de données a été réalisé à partir de dossiers médicaux de patients hospitalisés entre octobre 2014 et septembre 2020 dans les services de cours séjour gériatrique et de soins de suite et réadaptation gériatriques du centre hospitalier d’Aix-en-Provence. Les données comparées entre les deux groupes ont été analysées pour les valeurs quantitatives en utilisant le test de Student et pour les caractéristiques qualitatives en utilisant le test de Chi² à partir du logiciel BiostaTGV avec un intervalle de confiance à 95%. Résultats : 143 patients ont été inclus dans l’étude, dont 26 Cas et 117 Témoins. Parmi les 26 Cas, nous avons retrouvé 13 hémorragies digestives, 7 anémies chroniques sans étiologie retrouvée, 4 hémorragies cérébrales et 2 hématuries. Les résultats de notre étude ont mis en évidence une différence significative des albuminémies entre les Cas (moyenne albumine=29,7) et les Témoins (moyenne albumine=32,6), avec un Odd Ratio à -2,95 et un intervalle de confiance [-infini ; -1,27] (p=0,0018). Les analyses associées n’ont pas mis en évidence d’autre différence significative interprétable, validant la comparabilité entre les deux groupes. Conclusion : notre étude a mis en évidence une baisse significative du taux d’albumine chez les Cas par rapport aux Témoins, validant notre hypothèse de majoration du risque hémorragique sous aspirine chez les patients dénutris. L’aspect rétrospectif de l’étude et le faible nombre de sujets inclus motiverait la réalisation d’une étude à plus haut niveau de preuve avec une analyse prospective avec une inclusion plus importante de patients.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03100411
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Wednesday, January 6, 2021 - 4:02:31 PM
Last modification on : Friday, January 8, 2021 - 3:26:53 AM

File

These SARAZIN JULIA-1.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03100411, version 1

Collections

Citation

Julia Sarazin. Dénutrition et accidents hémorragiques : influence de l'hypoalbuminémie sur les effets indésirables de l'aspirine. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03100411⟩

Share

Metrics

Record views

44

Files downloads

110