Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Les différents impacts de la COVID-19 sur l'activité des services d'urgences (Étude rétrospective dans le département de médecine d'urgences de Marseille)

Résumé : Objectif : depuis le début de l’année 2020, la cinétique de l’épidémie de SARS-Cov-2 a bouleversé l’organisation des systèmes de soin à l’échelle mondiale. Dans les SU, les objectifs étaient multiples, associant la nécessité d’absorber la vague de patients COVID-19, d’éviter la contamination des autres consultants et du personnel, et de continuer à assurer la prise en charge des patients conventionnels. Le but de cette étude était d’évaluer l’impact de la première vague épidémique de COVID-19 sur l’activité du département de médecine d’urgences de Marseille, ainsi que l’impact des passages pour suspicion de COVID-19 au cours du 1er confinement. Matériel et méthodes : il s’agissait d’une étude épidémiologique, observationnelle, descriptive, rétrospective, comparant les passages dans le DMU de Marseille durant la période du confinement en France, lors de la première vague de l’épidémie de COVID-19 (du 16 mars 2020 au 10 mai 2020) à une période de référence correspondant à l’année ultérieure (du 18 mars 2019 au 12 mai 2019). Résultats : nous avons noté une réduction de 34.2% [31.5% ; 36.9%] du nombre de passages par jour pendant le 1er confinement par rapport à la période de référence. Des différences notables ont été notées selon les catégories de recours, les motifs de consultations ou encore les diagnostics observés ; les recours médicaux étaient surreprésentés comparés aux recours traumatologiques et des réductions importantes ont été notées sur le nombre de consultations pour des pathologies graves et/ou chroniques. Le taux d’hospitalisation des patients atteints par la COVID était trois fois supérieur à celui des autres patients. Conclusion : les retentissements de la première vague de l’épidémie de SARS-Cov-2 sur l’activité du département de médecine d’urgences de Marseille ont été multiples. Le confinement, la peur d’être infecté et les campagnes de santé publique ont eu pour conséquences une baisse globale de l’activité, notamment par la diminution du nombre de motifs moins urgents, ce qui a permis de meilleures prises en charge des patients présents. Cependant, nos observations suggèrent que certaines catégories de patients n’ont pas consulté aux urgences pour des motifs potentiellement graves, ce qui interroge sur la morbi-mortalité indirectement liée à la gestion de l’épidémie. La meilleure compréhension de l’impact de l’épidémie sur les services d’urgences nous permettra d’être mieux préparé en cas de nouvelle vague.
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03102431
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Thursday, January 7, 2021 - 3:26:00 PM
Last modification on : Wednesday, January 13, 2021 - 3:24:47 AM

File

Thèse.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03102431, version 1

Collections

Citation

Alexis Devaux. Les différents impacts de la COVID-19 sur l'activité des services d'urgences (Étude rétrospective dans le département de médecine d'urgences de Marseille). Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03102431⟩

Share

Metrics

Record views

16

Files downloads

6