Valeur pronostique de la tomodensitométrie thoracique chez les patients hospitalisés pour pneumopathie à COVID 19 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Valeur pronostique de la tomodensitométrie thoracique chez les patients hospitalisés pour pneumopathie à COVID 19

Abstract

Objectif : quantifier le risque de décès ou de recours à une intubation chez les patients hospitalisés pour une pneumopathie à COVID-19 en fonction du pourcentage d’atteinte du parenchyme pulmonaire au scanner thoracique initial. Matériels et Méthodes : il s’agit d’une étude rétrospective monocentrique portant sur les patients hospitalisés au Centre Hospitalier d’Ajaccio pour une pneumopathie à COVID-19 et ayant bénéficié d’un scanner thoracique durant la période du 26 février au 20 avril 2020. Pour chaque patient inclus, le scanner thoracique initial a été relu de façon indépendante par deux radiologues expérimentés. L’atteinte parenchymateuse par la COVID-19 a été évaluée visuellement selon la technique recommandée par la Société Française de Radiologie. Le critère de jugement principal était le décès du patient ou le recours à la ventilation mécanique au cours de l’hospitalisation. Résultats : sur 67 patients inclus dans l’analyse principale, 19 patients (29%) sont décédés ou ont nécessité un recours à la VM. Le pourcentage d’atteinte parenchymateuse était prédictif de l’évolution vers la ventilation mécanique ou le décès avec une aire sous la courbe ROC de 0,80 (IC95% :0,68-0,90). Le meilleur seuil de prédiction de la mortalité et/ou de la ventilation mécanique était de 35% (IC95% :22,5-41,2) d’atteinte du parenchyme pulmonaire. La sensibilité était de 0,79 (0,53-1), la spécificité de 0,79 (0,37-0,94), la valeur prédictive positive de 0,58 (0,39-0,81) et la valeur prédictive négative de 0,90 (0,82-1). Une atteinte pulmonaire supérieure à 35% au premier scanner augmentait le risque de décès ou de recours à une intubation avec un Odd Ratio (OR) à 7,88 (IC 95% : 2,26- 31,75) (p=0 ,0019). Conclusion : une atteinte parenchymateuse tomodensitométrique supérieure à 35% semble prédire le risque d’évolution vers le décès ou la ventilation mécanique chez un patient admis pour une pneumopathie COVID-19.
Fichier principal
Vignette du fichier
THESE MOULAY RCHID 14-12-20 (2).pdf (4.62 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03110659 , version 1 (14-01-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03110659 , version 1

Cite

Leila Moulay Rchid. Valeur pronostique de la tomodensitométrie thoracique chez les patients hospitalisés pour pneumopathie à COVID 19. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03110659⟩
1323 View
698 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More