Étude de la sensibilité au céfépime de souches cliniques du complexe Enterobacter cloacae responsables de bactériémies - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Cefepime sensitivity study of clinical strains of the Enterobacter cloacae complex responsible for bloodstreams infections

Étude de la sensibilité au céfépime de souches cliniques du complexe Enterobacter cloacae responsables de bactériémies

Abstract

Cefepime (FEP), 4th generation cephalosporins, is amongst the best choices for the treatment of heavy infections caused by cephaslosporinase producing Enterobacteriaceae (hCase), including Enterobacter cloacae. One of the property of this antibiotic is its low inclination to select 3rd generation cephalosprins mutant-resistant by overproducing the Case (Case) in WT strains. This study will determine the CEC FEP susceptibility and mutant-selection rate. To do so, 86 single clinical strains from bloodcultures in CHU of CAEN between 2017-2018 has been studied. The antibiotic susceptibility (with ESBL detection) has been evaluated by the disk diffusion method and the MIC of the FEP has been determined by broth microdilution method. The bactericidial curves and the FEP mutant-resistant rates (8xMIC) were performed with wild-type strain (WT), ESBL strain and hCase strains. The bactericidials curves were similary between the WT strains and hCase, whatever the FEP concentration tested. On the other hand, the FEP mutants-selection rates were different between the WT strains, hCase and BLSE. The results confirms the good in vitro FEP activity against the CEC WT strains. But the FEP mutants-selection probability seems to be higher in the hCase isolates and ESBL isolates. It highlights the in vivo potential risk in monotherapy and recommends the bitherapy for the heavy infections caused by CEC hCase.
Le céfépime (FEP), céphalosporine de 4e génération, est une molécule de choix dans le traitement des infections sévères à entérobactéries naturellement productrices de céphalosporinases (Case) comme le complexe Enterobacter cloacae (CEC). Une des propriétés de cet antibiotique est sa faible propension à sélectionner des mutants résistants aux céphalosporines de 3e génération (C3G) par hyperproduction de Case (hCase) chez les souches WT. Le but de notre étude a été d'évaluer la sensibilité au FEP du CEC et d’estimer in vitro le taux de sélection de mutants résistants au FEP. Pour ce faire, une collection de 86 souches cliniques uniques issues d’hémocultures au CHU de CAEN entre 2017 et 2018 ont été étudiées. La sensibilité aux antibiotiques (avec la détection de BLSE) a été évaluée par la technique de diffusion en milieu solide et la CMI du FEP a été déterminée par la méthode de microdilution. Les courbes de bactéricidie et l’analyse du taux de sélection de mutants résistants au FEP (à 8 x CMI) ont été réalisés sur souches WT, hCAse et BLSE. Les profils des courbes de bactéricidie étaient similaires entre les souches WT,hCase et BLSE quelle que soit la concentration de FEP testée. En revanche, les taux de sélection de mutants résistants au FEP étaient différents entre les souches WT, hCase et BLSE. Ces résultats confirment la bonne activité in vitro du FEP sur les souches du CEC WT et mettent en avant la probabilité plus élevée de sélection de mutants résistants au FEP chez les isolats hCase. Ceci souligne le risque potentiel d’échec in vivo en monothérapie et donc la recommandation d’une bi-antibiothérapie pour le traitement des infections sévères à CEC hCase.
Fichier principal
Vignette du fichier
LANGRIS Hugo.pdf (5.91 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03110674 , version 1 (14-01-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03110674 , version 1

Cite

Hugo Langris. Étude de la sensibilité au céfépime de souches cliniques du complexe Enterobacter cloacae responsables de bactériémies. Sciences pharmaceutiques. 2019. ⟨dumas-03110674⟩
115 View
518 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More