Évaluation des décès en réanimation après admission pour arrêt cardiaque - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Évaluation des décès en réanimation après admission pour arrêt cardiaque

Abstract

Purpose: cardiac arrest is a major health issue with a high mortality rate. Most of the studies focus on this topic or exclude it. The objective of this work is the comparison of the characteristics of patients dying in Intensive care unit (ICU) after admission for cardiac arrest and patients admitted for another cause. The secondary objective is the comparison, in the population of patients dying after admission for cardiac arrest, of patients according to the presence of a neurological failure.
Patients and methods: we retrospectively analysed data from a prospective, observational, multi-center, cohort study. 96 intensive care units participated in the study and were randomized in 12 groups to include patients who died over a one-month period. Demographic data, organ failures (Sepsis-related organ failure assessment (SOFA) subscore ≥ 3) and organ support at the time of death were collected.
Results: a total of 698 patients were included during the study period and 11 were excluded: 113 death after admission for cardiac arrest and 574 after admission for other causes. Compared to the other group, patients who died after admission for cardiac arrest presented higher severity scores and died earlier. Organ failures and supports were more frequent in the non-cardiac arrest group, except neurological failure. In the cardiac arret group, when neurolgical failure was present, it was the only failure.
Conclusions: the population of patients dying in ICU after admission for cardiac arrest is different from the general ICU population in terms of demographic data, organ failures and supports.
Introduction : l’arrêt cardiaque reste un problème majeur de santé publique avec un taux de mortalité des patients hospitalisés en réanimation très élevé. Cependant, la majorité des études se concentrent sur cette pathologie ou en font un critère d’exclusion. L’ objectif principal de ce travail est la comparaison des caractéristiques des patients décédés après admission pour arrêt cardiaque par rapport aux autres causes d’admission.
Patients et méthodes : nous avons réalisé une analyse rétrospective d’une étude de cohorte, prospective, multicentrique à laquelle participaient 96 services de réanimation. Ceux-ci ont été randomisés en 12 groupes pour inclure tous les patients décédés sur une période d’un mois. Les données démographiques, les défaillances (sous-score Sepsis-related organ failure assessment (SOFA) ≥ 3) et les suppléances d’organes présentes au moment du décès ont été recueilles.
Résultats : 698 patients ont été inclus dans l’étude dont 11 ont été exclus : 113 décès après admission pour arrêt cardiaque et 574 après admission pour une autre cause. Les patients décédés après arrêt cardiaque semblaient plus graves à l’admission et décédaient plus rapidement que les patients non arrêt cardiaque. Les défaillances et suppléances d’organe prédominaient dans le groupe non arrêt cardiaque en dehors de la défaillance neurologique plus importante dans le groupe arrêt cardiaque. Lorsque les patients présentaient une défaillance neurologique lors du décès post-arrêt cardiaque, celle-ci était isolée.
Conclusions : la population de patients décédant en réanimation après admission pour arrêt cardiaque est différente d’une population générale de réanimation en termes de données démographiques, défaillances et suppléances d’organe.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020NICEM145.pdf (1.26 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03113671 , version 1 (18-01-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03113671 , version 1

Cite

Carole Marchandise. Évaluation des décès en réanimation après admission pour arrêt cardiaque. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03113671⟩
65 View
88 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More