Impact des comorbidités cardiovasculaires sur la progression et l’incidence structurale de l’arthrose : méta-analyse et revue systématique de la littérature - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Impact des comorbidités cardiovasculaires sur la progression et l’incidence structurale de l’arthrose : méta-analyse et revue systématique de la littérature

Abstract

Les données actuelles suggèrent un surrisque de morbi-mortalité cardiovasculaire chez les patients atteints d’arthrose. Cependant, il reste à déterminer si l’arthrose et les comorbidités cardiovasculaires ne font que coexister chez des patients partageant des facteurs de risque communs, ou si des mécanismes physiopathologiques partagés sous-tendent une interconnexion entre ces pathologies. Nous avons ainsi réalisé une méta-analyse explorant le rôle des comorbidités cardiovasculaires dans le développement et la progression structurale de l’arthrose. Méthode : nous avons réalisé deux méta-analyses distinctes, l’une sur l’association avec la progression structurale de l’arthrose, définie par une aggravation du score de Kellgren et Lawrence ou la pose d’une prothèse articulaire au cours du suivi, l’autre sur l’association avec l’incidence radiographique de l’arthrose, définie par un score de Kellgren et Lawrence ≥ 2. Dans les deux cas, à partir des bases de données de Pubmed, Cochrane, Embase et les résumés des principaux congrès de rhumatologie, nous avons sélectionné les études ayant évalué l’association avec les comorbidités cardiovasculaires et leurs facteurs de risque, incluant les maladies cardiovasculaires, l’athérosclérose, le syndrome métabolique, le diabète, les dyslipidémies, et l’hypertension artérielle (HTA). Résultats : dans la méta-analyse portant sur l’association avec l’incidence de l’arthrose, 8 études sur 303 ont été incluses. Le risque d’incidence de l’arthrose était significativement associé à l’HTA (OR = 1,49, IC95% [1,09, 1,98] et le syndrome métabolique (OR = 2,96, IC95% [1,00, 8,77]). Il n’y avait pas d’association significative avec le diabète, le HDL bas, et les maladies cardiovasculaires. Dans la méta-analyse portant sur la progression structurale de l’arthrose, 12 études sur 787 ont été incluses. Le risque de progression radiographique de l’arthrose n'était pas significativement associé à l’HTA si l'on ne retenait que les études ajustées à l'IMC (OR = 1,22, IC95% [0,96,1,55]). Il n’y avait pas d’association significative avec le syndrome métabolique, l’hypertriglycéridémie ou le HDL bas. Tandis que le diabète était retrouvé comme facteur protecteur (OR = 0,8, IC95% [0,66,1,00], et même stratifié sur le sexe avec pour les hommes (OR = 0,73, IC95% [0,57, 0,92]), et les femmes (OR = 0,75, IC95% [0,63, 0,90]). Le risque de pose de prothèse de genou était augmenté avec l’HTA (OR = 1,22 [1,08, 1,37]), tandis que le HDL bas était un facteur protecteur (OR = 0,77, IC95% [0,61, 0,97]). Il n’était pas retrouvé d’association significative avec l’hypertriglycéridémie, le diabète ou le syndrome métabolique. L’analyse du risque de pose de prothèse de hanche ne retrouvait pas de lien significatif avec l’HTA ou le syndrome métabolique tandis que l’hypertriglycéridémie était un facteur protecteur (OR = 0,88, IC95% [0,80, 0,97]), comme la baisse de HDL (OR = 0,86, IC95% [0,77, 0,96]), et le diabète (OR = 0,72, IC95% [0,54, 0,96]). Le risque de pose de prothèse de hanche ou de genou retrouvait aussi le diabète comme facteur protecteur (OR = 0,75, IC95% [0,71, 0,79]). Avec comme limite, une hétérogénéité importante retrouvée avec I2 >50% lors de la mesure de l'association entre syndrome métabolique et incidence, diabète et progression radiographique, PTH, et PTH ou PTG, du HDL bas et PTG. Conclusion : notre méta-analyse met en évidence l’HTA et le syndrome métabolique comme facteur de risque associé à l’incidence et le risque de prothèse du genou, tandis que le diabète est associé à une réduction du risque de progression radiographique, même lorsque stratifié par genre, et de recours à la prothèse de hanche. Nos résultats plaident en faveur d’une prise en charge intégrée des facteurs de risque cardiovasculaires chez les patients atteints d’arthrose.
Fichier principal
Vignette du fichier
thèse Yvan Orcha(1).pdf (3.34 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03114987 , version 1 (19-01-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03114987 , version 1

Cite

Yvan Orcha. Impact des comorbidités cardiovasculaires sur la progression et l’incidence structurale de l’arthrose : méta-analyse et revue systématique de la littérature. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03114987⟩
61 View
148 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More