Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

La place de la création radiophonique sur les enceintes connectées : l’altération de la voix en contexte de virtualité numérique.

Résumé : Notre recherche entend déterminer la place de la création radiophonique, incarnée par des stations diffusant historiquement sur la bande FM, au sein d’une économie numérique dont les enceintes connectées cristallisent les tensions. Par le biais d’une analyse alternant des aspects épistémologiques, économiques et technologiques, ce mémoire dessine le paysage numérique dans lequel les radios évoluent, supposant de remédier leurs identités et leurs pratiques.
La voix apparaît comme la conjugaison de l’expression sensible d’un corps projeté dans le monde et d’un arbitraire du signe linguistique qui, tout en rendant le contenu d’un message intelligible à tous, en amenuise la portée émotionnelle. Le maniement de cette tension entre la musicalité d’un grain de la voix individuel et l’aspect conventionnel d’une grammaire qui fait société est au fondement de la création radiophonique, qui en transportant la voix dans des ondes met en œuvre des techniques destinées à en préserver l’authenticité. Cette dernière, caractéristique de l’écoute radiophonique, se décompose en des effets d’intimité, de communauté, de réel et d’imaginaire d’autant plus prégnants qu’ils respectent le dispositif initial que construit la radio, acousmatique et en direct.
La virtualité numérique, qui consiste en la construction d’un espace non plus caractérisé par le transport mais par le déplacement de la source de la voix, en réplique les propriétés d’interaction (des dialogues s’instaurent entre des utilisateurs et des machines) et d’immersion (elle constitue une seconde réalité, aussi enveloppante que l’écoute d’un son à la source invisible). Les enceintes connectées, qui mobilisent la voix dans la virtualité numérique, qu’elles intègrent dans la réalité physique — le foyer de leurs utilisateurs — constituent autant un aboutissement de la virtualité comme prolongement du réel physique qu’une menace pour les radios, dont elles déplacent la source corporelle vers des voix artificielles.
Les enceintes connectées mettent à jour un champ concurrentiel d’entreprises médiatiques dominé par les GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft), dont le degré d’implantation sur un territoire conditionne la richesse de l’offre de contenus proposés aux utilisateurs.
Dans ce contexte, les stations de radio sont dans une position ambivalente. Elles bénéficient d’une avance et d’une légitimité car le travail de la voix est ancré dans leurs identités, mais pâtissent d’une économie numérique qui contraint leur forme (avec l’ajout d’image et un souci de viralité) et abaisse leurs revenus (de par la multiplication de canaux d’expression et la cannibalisation de leurs apports monétaires par les possesseurs des plateformes). Ce dernier point est le plus sensible, car notre recherche semble souligner que la radio ne pourra concrétiser son avantage concurrentiel qu’en incorporant des compétences technologiques aux savoir-faire radiophoniques, supposant des ressources à la fois financières et humaines. La radio, aux revenus plus modestes que d’autres médias, et dont les professionnels ne lient pas tous ces enjeux aux pratiques de leurs métiers, pourrait par conséquent voir ses stations historiques fondre dans le champ de l’audio numérique. Cette supposition ne trouvera son élucidation que dans la mise en place des stratégies d’une multiplicité d’acteurs qui demeure en cours, et dont notre recherche propose une photographie à un moment clé.
En adoptant le prisme de la voix pour analyser la place de la radio sur les enceintes connectées, notre recherche suit le déplacement du corps par la technique - de l’air expiré aux ondes radio, du micro aux voix des Intelligences artificielles -, qui redéfinit les modes de réception des publics et les pratiques professionnelles de l’ensemble des acteurs de la création médiatique.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03115050
Contributor : Clara Musy <>
Submitted on : Tuesday, January 19, 2021 - 1:25:24 PM
Last modification on : Friday, January 22, 2021 - 3:30:46 AM

File

MELLOUET Clement_DUMAS.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Copyright

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03115050, version 1

Citation

Clément Mellouet. La place de la création radiophonique sur les enceintes connectées : l’altération de la voix en contexte de virtualité numérique.. Sciences de l'information et de la communication. 2018. ⟨dumas-03115050⟩

Share

Metrics

Record views

17

Files downloads

6