Téléconsultation : représentation et avis des médecins généralistes en Région Sud en 2019 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Téléconsultation : représentation et avis des médecins généralistes en Région Sud en 2019

Abstract

Introduction : devant un accroissement des déserts médicaux, la téléconsultation est considérée aujourd’hui comme une des solutions potentielles pour compléter l’offre de soins en France, surtout depuis son entrée dans le droit commun le 15 septembre 2018. L’objectif de notre étude était d’analyser l’opinion et les connaissances des médecins de la Région Sud sur la téléconsultation. Ceci afin de clarifier leurs attentes. Matériel et méthodes : nous avons réalisé une étude quantitative descriptive et transversale sur la représentation et l’avis des médecins généralistes au sujet de la téléconsultation en Région Sud. Les données ont été récoltées entre novembre et décembre 2019 via un auto-questionnaire Google Form envoyé par mail. L’objectif secondaire était d’identifier quelles variables socio-démographiques pouvaient influencer les opinions et connaissances des médecins. Résultats : 140 médecins généralistes de la Région Sud ont répondu. Il s’agissait surtout de médecins autour de la cinquantaine, exerçant en majorité dans les Bouches-du-Rhône (13) ou le Var (83), en cabinet ou maison de santé pluridisciplinaire avec une activité urbaine essentiellement. Les médecins se plaignaient d’un manque d’information sur cette pratique. Beaucoup craignaient une déshumanisation de la relation médecin-malade et ont du mal à envisager un entretien médical sans examen clinique. Ils sont pourtant nombreux à penser que c’est une pratique d’avenir, particulièrement pour le suivi biologique, les avis dermatologiques ou le suivi de patients chroniques. Discussion : le manque d’information des médecins semblerait contribuer à la crainte de cette pratique car ne l’ayant finalement jamais pratiquée. Ils n’ont en définitive que peu de retour d’expériences de leurs pairs pour le moment. Ce type d’exercice de la médecine est totalement nouveau pour eux et résulte du développement des nouvelles technologies de l’information de la communication. Il semble donc concordant que les médecins les plus jeunes s’avèrent plus enclins à pratiquer la téléconsultation et à en envisager un bénéfice potentiel. Conclusion : même si l’avènement des technologies a permis de diminuer certains freins à la téléconsultation, les médecins restent méfiants. Certaines études montrent qu’après utilisation de la téléconsultation, médecins et patients semblent beaucoup plus enthousiastes. Si l’on veut que cette pratique se développe, il conviendrait donc à l’avenir de mener une véritable politique d’information à destination de médecins et patients, de proposer et faciliter des formations à destination des médecins.
Fichier principal
Vignette du fichier
THESE Téléconsultation - Bouquet Thomas.pdf (11.44 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03116792 , version 1 (20-01-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03116792 , version 1

Cite

Thomas Bouquet. Téléconsultation : représentation et avis des médecins généralistes en Région Sud en 2019. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03116792⟩
287 View
548 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More