La nouvelle recommandation d’élargissement de la vaccination anti-HPV aux garçons est-elle perçue par les médecins généralistes comme un levier de proposition vaccinale aux deux sexes ? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

La nouvelle recommandation d’élargissement de la vaccination anti-HPV aux garçons est-elle perçue par les médecins généralistes comme un levier de proposition vaccinale aux deux sexes ?

Abstract

Introduction : en décembre 2019, la Haute Autorité de Santé a publié de nouvelles recommandations, applicables au 1er janvier 2021, en faveur de l’élargissement de la vaccination contre les Papilloma Virus Humains aux garçons. Les jeunes femmes, les patients immunodéprimés et les hommes ayant des relations sexuelles avec les hommes étaient ciblés jusqu’alors. L’objectif principal de cette étude était de déterminer si cette nouvelle recommandation de vaccination mixte, sans considération de genre et d’orientation sexuelle, augmentait la proposition vaccinale par les médecins généralistes aux deux sexes. Matériel et méthodes : il s’agissait d’une étude épidémiologique, observationnelle, descriptive, réalisée entre avril et mai 2020, menée sur un échantillon aléatoire de 150 médecins généralistes libéraux exerçant en Gironde. Le recueil des données a été réalisé à l’aide d’un questionnaire anonyme en ligne auto-administré. Résultats : 86 médecins répondeurs ont été inclus dans notre étude. 95% d’entre eux se déclaraient très favorables ou favorables à cette nouvelle recommandation. Elle était perçue comme levier de proposition vaccinale par 93% des médecins répondeurs et notamment par 89% (n=24) de ceux qui ne proposaient pas systématiquement la vaccination chez les filles (n= 27). La réticence parentale était le frein principal avancé à la proposition vaccinale chez les filles. Discussion : en dépit d’une très bonne adhésion des médecins à la vaccination contre le Papillomavirus, la proposition vaccinale n’était pas systématique. Le résultat de levier de proposition suscité par la nouvelle recommandation est encourageant. La conviction du prescripteur, une politique vaccinale plus engagée et surtout une proposition vaccinale systématique aux deux sexes semblent les meilleurs remparts contre l’hésitation vaccinale et pourraient améliorer l’acceptabilité de la vaccination par la population.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2020_Ospital.pdf (25.19 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03116807 , version 1 (20-01-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03116807 , version 1

Cite

Marion Ospital. La nouvelle recommandation d’élargissement de la vaccination anti-HPV aux garçons est-elle perçue par les médecins généralistes comme un levier de proposition vaccinale aux deux sexes ?. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03116807⟩
117 View
47 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More