Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

La torsion tubaire isolée chez l’enfant et l‘adolescente : un diagnostic échographique à ne pas manquer. À propos d’une série rétrospective de 12 cas, et d’une revue exhaustive de la littérature

Résumé : La torsion tubaire isolée (TTI) est une urgence chirurgicale rare, méconnue et difficile à diagnostiquer. Notre objectif était d’en décrire les signes échographiques pour ne pas manquer un diagnostic habituellement trop tardif et préserver la fertilité des patientes. Matériel et méthode : notre étude rétrospective a décrit 12 cas de TTI opérés au CHU de Montpellier de 2007 à 2019 et nous avons réalisé une revue de la littérature pédiatrique. Les données cliniques, biologiques, échographiques, chirurgicales et anatomopathologiques ont été analysées. Résultats : les patientes étaient âgées de 8 à 15 ans (n = 12), pubères (n= 10). La symptomatologie associait des douleurs pelviennes aigues (n = 12), intermittentes (n = 9) évoluant depuis 1 à 10 jours, et des vomissements (n = 9). L’échographie pelvienne montrait un kyste para-annexiel (KPA) de 3 à 6 cm dans 3/4 des cas (n = 9) associé à un hydrosalpinx (n = 2) ou bien un hydrohématosalpinx (n = 3) avec une malformation utérine (n = 1). L’ovaire homolatéral était normal (n = 11) ou non vu (n = 1). Une spire de torsion tubaire, hyperéchogène, ronde, de 15 à 35 mm, était identifiée dans tous les cas, rétrospectivement dans 2 cas. Le diagnostic échographique était fait dans 10 cas. Une détorsion par coelioscopie était réalisée dans 2/3 des cas (n = 8), une salpingectomie pour infarcissement tubaire hémorragique dans 1/3 des cas (n = 4), associée à une résection des KPA. Les données de 120 cas de la littérature ont également été décrites. Conclusion : dans un contexte de douleur pelvienne aigue chez l’adolescente, la découverte d’un KPA et/ou d’un hydrosalpinx avec des ovaires normaux, doit être considérée comme une TTI jusqu’à preuve du contraire. La détection d’une spire de torsion tubaire confirme le diagnostic. L’exérèse d’un KPA, principale cause de TTI en pédiatrie, doit être envisagée lorsqu’il est volumineux.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03118379
Contributor : Scd Université de Montpellier <>
Submitted on : Friday, January 22, 2021 - 10:42:19 AM
Last modification on : Saturday, July 3, 2021 - 3:16:33 AM

Files

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2031-01-22

Please log in to resquest access to the document

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03118379, version 1

Collections

Citation

Anne-Hélène Simon. La torsion tubaire isolée chez l’enfant et l‘adolescente : un diagnostic échographique à ne pas manquer. À propos d’une série rétrospective de 12 cas, et d’une revue exhaustive de la littérature. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03118379⟩

Share

Metrics

Record views

9