Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Impact de la polymédication sur l’activité clinique et le handicap fonctionnel dans la polyarthrite rhumatoïde : revue systématique de la littérature et méta-analyse

Résumé : La polymédication (PM) définit l’utilisation par un même individu de plusieurs médicaments. La prévalence de la polymédication est en augmentation depuis ces dernières années avec l’allongement de l’espérance de vie et le traitement des pathologies qui se développent avec l’âge. Les maladies chroniques comme la PR exposent encore plus au risque de polymédication par le traitement de la maladie et des comorbidités qui sont souvent associées. Cette polymédication pourrait impacter l’efficacité des traitements de la PR. L’objectif de cette revue de la littérature et méta-analyse est d’étudier l’impact de la PM sur l’activité clinique et fonctionnelle de la PR. Méthode : nous avons réalisé une revue systématique de la littérature sur les bases de données MEDLINE, EMBASE, COCHRANE et les abstracts récents des congrès européens et américains jusqu’à février 2019. Nous avons retenu les articles qui étudiaient l’effet de la polymédication sur l’activité clinique et fonctionnelle de polyarthrite rhumatoïde. Les DAS28 et les HAQ ont été recueillis et regroupés pour méta-analyse. Résultat : la recherche bibliographique a identifié 602 articles, 8 articles ont été inclus dans la revue systématique et 3 articles (n = 23160 patients) dans la méta-analyse. La majorité des articles mette en évidence un impact négatif de la PM sur l’activité clinique et fonctionnelle de la PR. La PM est aussi associée à une moins bonne réponse clinique lors de l’introduction d’un traitement biologique. Cette revue retrouve une hausse du nombre d’interaction médicamenteuse et d’effets indésirables chez les patients polymédiqués atteints de PR. La méta-analyse montre dans le groupe polymédication un score DAS28 plus élevé mais non statistiquement significatif avec une différence de DAS28 à 0,37 (IC 95% -0,16-0,90), p = 0,17 par rapport au groupe contrôle. Le score HAQ est statistiquement plus élevé dans le groupe polymédication avec une différence d’HAQ à 0,49 (IC 95% 0,14-0,84), p = 0,006 par rapport au groupe contrôle. Conclusion : cette revue systématique retrouve un impact négatif de la PM sur l’activité de la PR et la réponse à l’introduction d’un traitement de fond biologique. La méta-analyse montre une différence significative pour le score HAQ plus élevé chez les patients polymédiqués par rapport au groupe contrôle. Le score DAS28 est plus élevé mais non significatif chez les patients polymédiqués par rapport au groupe contrôle. Cependant l’hétérogénéité des articles et leur faible nombre incitent à une interprétation prudente des résultats. Des études complémentaires devront être réalisées dans le futur.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03118566
Contributor : Scd Université de Montpellier <>
Submitted on : Friday, January 22, 2021 - 12:42:59 PM
Last modification on : Saturday, July 3, 2021 - 3:16:34 AM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2022-11-18

Please log in to resquest access to the document

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03118566, version 1

Collections

Citation

Hong-Duc Vincent Diep. Impact de la polymédication sur l’activité clinique et le handicap fonctionnel dans la polyarthrite rhumatoïde : revue systématique de la littérature et méta-analyse. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03118566⟩

Share

Metrics

Record views

14