Profil du médecin généraliste intéressé pour ouvrir une consultation de médecine générale aux urgences de Lisieux - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Profile of a general practitioner interested in opening a general medical practice at the accident and emergency unit of general hospital in Lisieux

Profil du médecin généraliste intéressé pour ouvrir une consultation de médecine générale aux urgences de Lisieux

Abstract

Faced with the increased pressure in the Accident and Emergencies services (A&E) and the growing problem of medical deserts in the south region of “the Pays d’Auge”, how can we maintain the service for non-scheduled patients? And why do patients go directly to Accident and emergencies services rather than consulting a General Practitioner (GP). The reasons are multi-factorial; the benefice of an available Technical Pole at their disposal as well as an eventual specialized practitioner’s advice but also the acute lack of dedicated and available General practitioners doctors. How can we challenge the medical desert trend? The project “My Health 2022” offers two solutions: in town; pluri-specialized branches with a light technical structure and at the hospital the development of a short access medical circuit. For the accident and emergencies services install a General practitioner so as to allow the freeing up at the Accident and from non-vital cases amongst patients. But what would be the profile of such a General practitioner interested in taking on this position? To get to know his/her profile we have realized a quality based study with a questionnaire sent to all General practitioner’s in the South Pays d’Auge Region classified as a medical desert area. This has enabled us to highlight two types of profiles.
Face à l'engorgement des urgences et à la pénurie médicale en région Sud Pays d’Auge, comment maintenir une permanence des soins non programmés ? Et pour quelles raisons les patients viennent directement aux urgences sans être allés voir un généraliste ? Les raisons sont plurifactorielles ; l’avantage d’avoir un plateau technique à disposition ainsi qu’un éventuel avis spécialisé mais aussi l’absence de médecin traitant. Comment faire face à la désertification médicale ? Le projet « Ma santé 2022 » propose deux solutions : en ville ; des pôles pluridisciplinaires à plateau technique léger ; et à l’hôpital le développement du circuit court. Ainsi, pour les urgences mettre en place une consultation de médecine générale permettrait de désengorger les urgences de toute consultation non vitale. Mais quel serait le profil du généraliste intéressé pour assurer cette consultation ? Pour le définir on a fait une étude qualitative reposant sur un questionnaire envoyé aux médecins généralistes du Sud Pays d’auge, zone de désert médical. Ce qui nous a permis de mettre en évidence deux types de profil.
Fichier principal
Vignette du fichier
BOIVIN Virginie.pdf (1.59 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03120615 , version 1 (25-01-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03120615 , version 1

Cite

Virginie Boivin. Profil du médecin généraliste intéressé pour ouvrir une consultation de médecine générale aux urgences de Lisieux. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03120615⟩
28 View
95 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More