Augmenter l’autonomie protéique des élevages de porcs bretons : co-conception et évaluation de systèmes de culture intégrant des fourrages sources de protéines - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Increasing the protein self-sufficiency of Breton pork farms : co-conception and evaluation of farming systems incorporating fodders sources of protein

Augmenter l’autonomie protéique des élevages de porcs bretons : co-conception et évaluation de systèmes de culture intégrant des fourrages sources de protéines

Gaël Gaucher
  • Function : Author

Abstract

In order to increase the protein self-sufficiency of the conventional Breton pork farms and lower their dependency to soybean oilcakes the project FOURPROPORC is studying the consequences of the incorporation of fodders sources of protein in the pigs’ meals. Several species and presentations are tested : wrapped hay silage, silage or dehydrated alfalfa, wrapped hay silage of purple clover or of multispecies crop. Besides the zootechnics trials, this study aims to evaluate the consequences of the incorporation of these fodders on the durability of cropping systems adapted to their production. To achieve this, a typology of the Breton pork farms has first been realised. From the latter, new cropping systems have been co-created to fulfill the constraints of 12 scenarios of feeding, and have been evaluated ex ante thanks to a multicriteria evaluation on their economic, social and environmental dimensions, with the evaluation tool MASC. The results show that most of the new cropping systems have an equal or higher durability than the control ones. This first evaluation, simulated in the context of the experimentation platform, opens to other evaluations in other pedoclimatic contexts, for a better representativity. Once they are realised, they will enable, along with the zootechnic trials, to confort the choice of taking these new feeding systems on.
Pour augmenter l’autonomie protéique des élevages de porcs bretons conventionnels et limiter leur dépendance aux tourteaux de soja, le projet FOURPROPORC étudie les conséquences de l’incorporation dans la ration des porcs de fourrages sources de protéines. Plusieurs espèces et présentations sont testées : luzerne enrubannée, ensilée ou déshydratée, trèfle violet et méteil enrubannés. En plus des essais zootechniques, cette étude vise à évaluer les conséquences de l’incorporation de ces fourrages sur la durabilité de systèmes de culture conçus pour leur production. Pour ce faire une typologie des élevages de porcs bretons a d’abord été menée. À partir de celle-ci les nouveaux systèmes de culture ont été conçus de manière collective pour répondre aux contraintes de 12 scénarios d’alimentation, et ont été évalués a priori via une évaluation multicritères sur leurs dimensions économique, sociale et environnementale avec l’outil d’évaluation MASC. Les résultats montrent que la plupart des nouveaux systèmes ont une durabilité supérieure ou égale aux systèmes témoins. Cette première évaluation, simulée sur le secteur de la station d’expérimentation, ouvre la voie à d’autres évaluations sur d’autres contextes pédoclimatiques bretons, pour plus de représentativité. Une fois menées, elles permettront, conjointement aux essais zootechniques, de conforter le choix d’adopter ces nouveaux systèmes d’alimentation.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020_Gaucher_Gaël_SIV.pdf (2.07 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03124228 , version 1 (28-01-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03124228 , version 1

Cite

Gaël Gaucher. Augmenter l’autonomie protéique des élevages de porcs bretons : co-conception et évaluation de systèmes de culture intégrant des fourrages sources de protéines. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03124228⟩
57 View
292 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More