Vaccination en population âgée en Martinique : enquête d’opinion auprès des professionnels de santé - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Immunization in elderly population in Martinique: opinion survey of health professionals

Vaccination en population âgée en Martinique : enquête d’opinion auprès des professionnels de santé

Abstract

In 20 years, Martinique will be the second oldest department in France with 40% of its population over 60 years old. The aging of the population is leading to a change in the causes of morbidity and mortality. Infectious diseases are the 3rdworldwide causes concerning mortality. They are causes of decompensation of chronic pathologies, hospitalization, death. Some infections would be preventable because there is effective vaccine protection. However, this latter is far from optimal in the elderly. This work aims at learning about the opinion of the liberal health professionals onvaccines on elderly people. This is an observational, descriptive study carried out in 3 parts: a preliminary survey on the immunization coverage against tetanus and influenza in Hospital Center of Martinique, a second study with general practitioners in Martinique and a third survey of private nurses in Martinique. Preliminary survey patients were interviewed through declaratory questionnaires about their immunization status. The opinion of 91 general practitioners and 78 nurses was collected with questionnaires: phone calls for doctors and a form paper for nurses. Regarding the preliminary study, 35.2% of patients declarethey are vaccinated against tetanus and 25% against influenza. Half of the caregivers surveyed (48.7% of nurses and 45.0% of general practitioners, p = 0.63) are in favor of influenza vaccination in the elderly population. Concerning tetanus vaccination in the elderly population, nurses are favorable (79.5%) and GPs mostly unfavorable (60.5%). The lack of interest in tetanus toxoid vaccine in the elderly population is the main reason why caregivers don’t vaccine (37.5% of nurses versus 41.8% of general practitioners, p = 0.76). This work highlights the difficulties to better the immunization coverage of elderly subjects. The vaccination strategy has to be adapted for the elderly. Specific communication campaigns could be conducted thanks to the results of this study. Clearer and more easily accessible vaccine recommendations could have a positive impact on immunization coverage. We should focus more on vaccination of elderly people in medical education.
Dans 20 ans, la Martinique sera le 2e département le plus âgé de France avec 40% de sa population ayant plus de 60 ans. Le vieillissement de la population entraîne une évolution des causes de morbi-mortalité. Ainsi, les maladies infectieuses sont la 3ème cause mondiale de mortalité. Elles sont des causes de décompensation de pathologies chroniques, d’hospitalisation, de décès. Certaines infections seraient évitables car il existe une protection vaccinale efficace. Pourtant, cette dernière est loin d’être optimale chez le sujet âgé. Ce travail a pour objectif de recueillir, en Martinique, l’opinion des professionnels de santé libéraux sur les vaccins dans la population âgée de plus de 65 ans. C’est une étude observationnelle, descriptive qui a été réalisée en trois parties : une enquête préliminaire sur la couverture vaccinale antitétanique et antigrippale dans le service de gériatrie du Centre Hospitalier Universitaire de la Martinique, une deuxième étude auprès des médecins généralistes de Martinique et une troisième enquête auprès des infirmiers libéraux de Martinique. Les patients de l’enquête préliminaire ont été interrogés par le biais de questionnaires déclaratifs au sujet de leur statut vaccinal. L’opinion de 91 médecins généralistes et de 78 infirmiers a été recueillie à l’aide de questionnaires : un téléphoné pour les médecins et un remis en mains propre pour les infirmiers. Concernant l’étude préliminaire, 35,2% des patients déclarent être vaccinés contre le tétanos et 25% contre la grippe. L’enquête d’opinion chez les professionnels montre que la moitié des soignants interrogés (48,7% des infirmiers et 45,0% des médecins généralistes, p= 0,63) se déclarent favorables à la vaccination antigrippale dans la population âgée. Concernant la vaccination antitétanique dans la population âgée, les infirmiers y sont majoritairement favorables (79,5%) et les médecins généralistes majoritairement défavorables (60,5%). L’absence d’intérêt du vaccin antitétanique dans la population âgée est la justification la plus fréquemment évoquée chez l’ensemble des soignants (37,5% des infirmiers versus 41,8% des médecins généralistes, p= 0,76). Ce travail met en évidence la complexité des actions à mettre en place pour améliorer la couverture vaccinale des sujets âgés. La stratégie vaccinale doit être adaptée pour le sujet âgé. Des campagnes de communication spécifiques pourraient être menées à la lumière des résultats obtenus dans ce travail. Des recommandations vaccinales plus claires et plus faciles d’accès ainsi qu’une formation médicale continue, ciblée, sur la vaccination des personnes âgées pourraient avoir un impact positif sur la couverture vaccinale.
Fichier principal
Vignette du fichier
ThEse__Vainqueur_Larissa.pdf (693.3 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03124585 , version 1 (28-01-2021)

Identifiers

Cite

Larissa Vainqueur. Vaccination en population âgée en Martinique : enquête d’opinion auprès des professionnels de santé. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-03124585⟩
60 View
47 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More