Infections cutanées d’origine staphylococcique : évaluation des pratiques professionnelles en soins primaires en Nouvelle-Calédonie - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2021

Skin infections caused by Staphylococcus aureus: evaluation of profesionnal practices in primary care in New Caledonia

Infections cutanées d’origine staphylococcique : évaluation des pratiques professionnelles en soins primaires en Nouvelle-Calédonie

Abstract

Antibiotic resistance is a major concern nowadays. In New Caledonia, the increase in the prevalence of community-acquired SARM in the recent years is poorly understood. We hypothesize that inadequate care of skin infections, widely linked to this pathogen, could be responsible, notably with respect to antibiotics overuse. We investigated physicians practice regarding these infections, in particular local care, microbiological documentation, antibiotic therapy and decolonisation. We here propose a descriptive transversal study of practices declared by self-administered questionnaire from Caledonian physicians in primary care from February to March 2020. We report antibiotic misuse and poor knowledge of decolonisation. Non-indicated antibiotic therapy is sometimes prescribed, and for excessive periods of time. Clavulanic amoxicillin acid and fusidic acid are largely used, despite their maladjustment to local ecology. SARM rates are underestimated by 40% of practitioners. This misuse can be explained by lack of information, professional training and local reference frames. Moreover, these skin infections are preferentially found within the melanesian population, of which the majority lives in tribes. Medical doctors who are aware of the socio-economic constraints that this involves may be inclined to move away from recommendations. These inappropriate practices, associated with the presence of a SARM clone fit to its environment and to a particularly high prevalence of skin infections, probably contributes to the propagation of SARM on this territory. To tackle this phenomenon, effective communication between healthcare professionals, health authorities and the population, as well as a better collective prevention of this infection are crucial.
L'antibiorésistance est une préoccupation majeure de nos jours. En Nouvelle-Calédonie, la prévalence du SARM-Communautaire progresse depuis plusieurs années sans que nous en ayons l'explication. Nous émettons l'hypothèse que la prise en charge inadaptée des infections cutanées, largement liées à ce pathogène, pourrait en être une des causes, notamment dans la surconsommation d'antibiotiques. Nous nous sommes ainsi intéressés aux pratiques des médecins face à ces infections, notamment concernant les soins locaux, la documentation microbiologique, l’antibiothérapie et la décolonisation. Il s’agit d’une étude descriptive transversale des pratiques déclarées par auto-questionnaire des médecins calédoniens en soins primaires entre février et mars 2020. On constate globalement un mésusage des antibiotiques et une méconnaissance de la décolonisation. Une antibiothérapie non indiquée est parfois prescrite et pour de trop longues durées. L’amoxicilline-acide clavulanique et l’acide fusidique sont largement utilisés malgré leur inadaptation à l’écologie locale. Le taux de SARM est sous-estimé par 40% des praticiens. Le mésusage peut s’expliquer par le manque d’information, de formation des professionnels et de référentiels locaux. De plus ces infections cutanées sont retrouvées préférentiellement dans la population mélanésienne, dont la majorité vit en tribu. Les médecins conscients des contraintes socio-économiques que cela implique, peuvent être amenés à s’éloigner des recommandations. Ces pratiques inappropriées associées à la présence d’un clone de SARM bien adapté à son environnement et à une fréquence particulièrement élevée des infections cutanées, participent probablement à la propagation du SARM sur le territoire. Pour lutter contre ce phénomène, une communication efficace entre les professionnels de santé, les autorités sanitaires et la population ainsi qu’une meilleure prévention collective de ces infections sont indispensables.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2021_Fayollet.pdf (1.48 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03130060 , version 1 (03-02-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03130060 , version 1

Cite

Eve Fayollet. Infections cutanées d’origine staphylococcique : évaluation des pratiques professionnelles en soins primaires en Nouvelle-Calédonie. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03130060⟩
76 View
262 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More