Erector spinae plane block for postoperative pain control after lumbar spine fusion: a comparative and retrospective study - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Erector spinae plane block for postoperative pain control after lumbar spine fusion: a comparative and retrospective study

Le bloc du plan des muscles érecteurs du rachis pour l’analgésie après arthrodèse lombaire : étude rétrospective, comparative

Abstract

Introduction: Posterior lumbar spine fusion surgery (PLSF) is associated with high postoperative pain. Management with intrathecal morphine (ITM) is the gold standard, but is associated with several adverse effects. The erector spinae plane block (ESPB) is a new ultrasound-guided regional anesthesia technique. It could provide good postoperative pain relief without the adverse effects associated with ITM. The aim of this study was to evaluate EPSB for pain management after PLSF. Methods: We conducted a retrospective and comparative study from 2015 to 2019. Patients admitted for PLSF were included in 3 groups: group 1 with standard multimodal analgesic management, group 2 standard multimodal analgesic plus ESPB and group 3 standard multimodal analgesic plus ITM. The primary outcome was the amount of morphine consumption during the first 24 postoperative hours. Secondary outcomes were the use of morphine rescue therapy, postoperative pain scores, and hospital length of stay. Results: 114 patients were included: 35 in group 1; 38 in group 2 and 41 in group 3. The amount of morphine during the first 24hrs was 83 +/- 46mg; 53/-37 mg and 39 +/-28 mg in groups 1, 2 and 3, respectively (p = 0.001). The use of morphine rescue therapy was 49 %, 16 % and 12 % in groups 1, 2 and 3 p = 0.002. The pain scores and the length of stay were not different between the groups.
Introduction : l’arthrodèse lombaire provoque des douleurs post-opératoires importantes. La rachimorphine procure une analgésie satisfaisante au prix de nombreuses complications. Le bloc du plan des muscles érecteurs du rachis (ESPB) nouvellement décrit, pourrait permettre de contrôler les douleurs post-opératoires tout en réduisant les effets secondaires de la morphine intrathécale. Le but de ce travail est d’évaluer l’efficacité de l’ESPB pour la prise en charge de la douleur après arthrodèse lombaire. Matériels et méthodes : étude rétrospective monocentrique, comparative menée de 2015 à 2019. Nous avons inclus tous les patients opérés pour arthrodèse lombaire. Trois groupes ont été constitués : le groupe 1 a reçu un traitement antalgique standard, le groupe 2 l’ESPB et le groupe 3 la rachimorphine. Le critère de jugement principal est la consommation de morphine des 24 premières heures. Les critères secondaires sont le taux de titration morphine au réveil, les scores de douleur post-opératoires et la durée de séjour hospitalier. Résultats : 114 patients ont été inclus : 35 dans le groupe 1 ; 38 dans le groupe 2 et 41 dans le groupe 3. La consommation de morphine sur les 24 premières heures post opératoires est de 83 +/-46mg ; 53+/-37mg et 39 +/-28mg dans les groupes 1, 2 et 3 respectivement (p=0.001). Le taux de titration morphine était de 49%, 16% et 12% dans le groupe 1, 2 et 3 p= 0.002. Les scores de douleurs post-opératoires et la durée de séjour ne sont pas différents entre les trois groupes. Conclusion : associé à une analgésie multimodale, l’ESPB est comparable à la rachimorphine et supérieur au traitement standard pour la prise en charge de la douleur post-opératoire après arthrodèse lombaire.
Fichier principal
Vignette du fichier
Marsan PierreEmmanuel (1).pdf (1.82 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-03130588 , version 1 (03-02-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03130588 , version 1

Cite

Pierre-Emmanuel Marsan. Erector spinae plane block for postoperative pain control after lumbar spine fusion: a comparative and retrospective study. Human health and pathology. 2020. ⟨dumas-03130588⟩
57 View
29 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More