Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Facteurs de risque d'hospitalisation et parcours de soin au cours du premier mois de vie d'une population de nouveau-nés "sains": étude en population dans la région PACA

Résumé : Introduction : le nouveau-né est vulnérable et cette vulnérabilité se manifeste entre autres par un plus grand risque d’hospitalisation après sortie de maternité. Une première évaluation de l’état de santé de l’enfant est réalisée au cours du séjour en maternité. Mais la durée du séjour en maternité raccourcie en France nécessite de structurer le suivi des nouveau-nés à la sortie de maternité afin de dépister et/ou de prévenir la pathologie néonatale. Objectif : l’objectif de notre travail était d’étudier les facteurs de risque d’hospitalisation et d’évaluer l’influence d’une consultation précoce post-sortie de maternité sur la survenue d’une hospitalisation au cours du premier mois de vie chez des nouveau-nés de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Matériel et méthode : étude observationnelle en population utilisant les bases de données PMSI et SNDS et concernant une population de nouveau-nés sains, singletons, d’AG > 36SA nés entre le 01 janvier 2017 et 30 novembre 2018 dans la région PACA. Une analyse multivariée a été utilisée pour identifier des facteurs néonataux, maternels et obstétricaux, socio-économiques associés aux hospitalisations. Le recours à une consultation précoce, définie comme une consultation médicale ou paramédicale dans les 3 jours suivant la sortie de maternité, a également fait l’objet de l’analyse multivariée. Résultats : L’étude a porté sur 67 539 nouveau-nés. 2 441 enfants (3,6 %) ont été hospitalisés durant la période néonatale. La première cause était infectieuse (52%) ; les difficultés alimentaires et de croissance étaient prépondérantes pour les hospitalisations précoces. Une consultation précoce a été réalisée pour 67,7% des enfants, majoritairement par une sage-femme. Les principaux facteurs associés aux hospitalisations étaient (aOR ; [IC 95%]) : le degré d’immaturité atteignant un aOR 2,12 ; [1,60-2,80] (p < 0,001) pour un AG de 36 SA, le sexe masculin (aOR 1,14 ; [1,05-1,24] (p < 0,01)), un âge maternel < 25 ans (aOR 1,33; [1,17-1,50] (p < 0,001) avec les âges de 30-35 ans comme référence), la présence d’une complémentaire santé (aOR 1,30; [1,18-1,43] (p < 0,001)). La macrosomie augmentait les hospitalisations avec un aOR 1,21 ; [1,06-1,39] (p < 0,05) ; alors qu’une consultation précoce avait un effet inverse se prolongeant jusqu’à J14 (aOR 0,87 ;[0,78- 0,96] (p < 0,05). Conclusion : dans une population de nouveau-nés « sains », les données issues de l’analyse du PMSI et du SNDS permettent d’identifier des facteurs de risque d’hospitalisation dès le séjour en maternité, incluant la macrosomie à la naissance et de préciser l’intérêt d’un suivi précoce de la dyade mère-enfant après sortie de maternité. Les résultats de cette étude sont d’importance pour optimiser le parcours de soins du nouveau-né dans un contexte de raccourcissement inexorable des durées moyennes de séjour en maternité.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03148489
Contributor : Faculté de Médecine Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, February 22, 2021 - 11:52:25 AM
Last modification on : Tuesday, October 19, 2021 - 10:35:23 PM
Long-term archiving on: : Sunday, May 23, 2021 - 6:29:51 PM

File

THESE BINOME Camille RAVEL et ...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03148489, version 1

Collections

Citation

Camille Ravel, Marion Nimal. Facteurs de risque d'hospitalisation et parcours de soin au cours du premier mois de vie d'une population de nouveau-nés "sains": étude en population dans la région PACA. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03148489⟩

Share

Metrics

Record views

52

Files downloads

101