L'Église catholique et la langue basque après la loi de séparation de l'Église et de l'État (1905-1933) - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2018

L'Église catholique et la langue basque après la loi de séparation de l'Église et de l'État (1905-1933)

Abstract

This thesis explores the role played by the Catholic Church in preserving the Basque language in France at the beginning of the 20th century and ists impact. This work first examines the many initiatives set out by the Church to promote the use of the Basque language. Focusing on the Basque language and Catholic Church in the lower Pyrenees region, this thesis explores these initiatives, making a clear distinction between the Church's ideologic motivations (confrontation between the Church and the French Republic) and its sociologic motivations (importance of the number of Basque-speaking clergymen and the influence they exerted within the Basque Country). Finally, this thesis concludes that the impact of the Church's initiatives was significant. The Catholic Church greatly contributed to the cultural and linguistic effervescence of the Basque language during the period between the two world wars. Furthermore, the Church did not appear to lean into separatism, but encouraged instead the intellectual growth of the people that later on founded the first Basque nationalist group in France in 1963. This movement ended in last quarter of the century, following the continuous development of the Basque language teachings in private and public education both in Catholic and secular schools.
Le mémoire interroge le rôle joué par l'Église catholique pour la préservation de la langue basque en France dans la période cruciale du premier tiers du XXe siècle : après avoir étudié la situation de la langue basque et de l'Église catholique dans les Basses-Pyrénées au début du siècle dernier, le mémoire examine les nombreuses initiatives de l'Église en faveur de cette langue en distinguant dans cette action des motivations philosophiques et idéologiques (importance numérique et influence du clergé bascophone au sein de la population du Pays Basque). Le mémoire essaie enfin de mesurer l'impact de cette action et ce faisant, conclut qu'il fut majeur : l'Église contribua puissamment à une effervescence linguistique et culturelle autour de la langue basque entre les deux guerres mondiales. D'autre part, bien qu'elle ne favorisât aucunement le séparatisme, elle assura cependant la formation intellectuelle des militants et des notables qui fondèrent le premier mouvement nationaliste basque en France en 1963. Mouvement dont le combat devait aboutir dans le dernier quart du XXe siècle au développement continu de l'apprentissage du basque dans l'enseignement privé, catholique ou non, et même dans l'enseignement public.
Fichier principal
Vignette du fichier
Memoire_Jean-Michel_Bedecarrax.pdf (17.88 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-03148896 , version 1 (22-03-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03148896 , version 1

Cite

Jean-Michel Bedecarrax. L'Église catholique et la langue basque après la loi de séparation de l'Église et de l'État (1905-1933). Histoire. 2018. ⟨dumas-03148896⟩
256 View
54 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More