Caractérisation des masses annexielles en IRM : apport de l’imagerie 3D dynamique injectée - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2017

3D isotropic DCE MR imaging: a new useful technique for improving the characterization of adnexal masses

Caractérisation des masses annexielles en IRM : apport de l’imagerie 3D dynamique injectée

Abstract

Purpose: to test the accuracy of a new 3D DCE MR sequence, with a lower temporal resolution in addition to ADNEX MR-SCORE for preoperative adnexal masses characterization. Material and methods: sixty-seven women (age range 25-88) with 83 adnexal masses with solid tissue (34 benign, 10 borderline, 39 invasive malignant) underwent MR scan with 3D DCE MR sequence with pharmacokinetic modeling. A senior and a junior radiologist reviewed images, scored MR results according to previously published ADNEXMR-SCORE. Then, DCE-MR imaging parameters (AUC, WASHIN, WASHOUT, PEAK, SER, KEP, KTRANS, VE, VP) were evaluated on solid tissue in average, percentiles, standard deviation, skewness and kurtosis, according to surgical histopathology or two-years follow-up findings. Statistical analysis was performed by using Fischer exact, chi-squared, Kruskal-Wallis, and Mann Whitney tests and ROC analysis. Results: time intensity curve type 1 predicts benignity with a PLR=31.7 with both ROIs technique. Time intensity curve type 3 better predicts invasiveness than other time intensity curve with an OR = 26.0 using Hotspot ROIs technique (p<0.0001, 95%IC 5.46 – 250.84) and OR= 9.1 using AreaROIs technique (p=0.002). Overall accuracy of ADNEXMR score was 87.5% (73/83) with one false negative and 9 false positives. Borderline tumors display higher 75th percentiles in KEP than benign and lower than invasive malignant tumors (p<0.05). An ADNEX MRSCORE 4 or 5 in a tumor without solid portion predicts borderline with a PLRborderline= 12.8 and in a subgroup of tumors ADNEX MR-SCORE 4 or 5 with a solid portion, a WASHOUT average > 29% predicts invasiveness with a PLRinvasiveness = 27.1. Conclusion: a low temporal resolution 3D DCE MR sequence is an accurate wide generalizable technique to improve adnexal masses characterization.
Objectif : évaluer la précision diagnostique d’une nouvelle séquence IRM de perfusion dynamique volumique (3D DCE-MR), réalisée avec une résolution temporelle plus faible, combinée à l’ADNEX MR-SCORE dans la caractérisation préopératoire des masses annexielles. Matériel et méthodes : soixante-sept patientes (âge 25-88 ans) avec 83 masses annexielles avec portion tissulaire (34 bénignes, 10 frontières, 39 invasives) ont bénéficié d’une IRM avec séquence 3D DCE-MR avec modélisation pharmacocinétique. Deux radiologues, un sénior et un junior, ont lu les images, et appliqué le ADNEX MR-SCORE précédemment publié. Des paramètres de DCE-MR (AUC, WASHIN, WASHOUT, PEAK, SER, KEP, KTRANS, VE, VP) ont été calculés sur la portion tissulaire en moyenne, percentiles, écart-type, skewness et kurtosis, et comparés au diagnostic final établi par anatomopathologie post chirurgicale ou suivi de 2 ans minimum. L’analyse statistique a été réalisée à l’aide des tests de Fisher, du Chi2, de Kruskal-Wallis, de Mann-Withney et de courbes ROC. Résultats : la courbe de rehaussement de type 1 prédit une lésion bénigne avec un PLR = 31,7, avec 2 types de tracé de ROI. La courbe de rehaussement de type 3 prédit le caractère invasif avec un OR = 26,0 en utilisant une ROI hotspot (p<0,0001, 95%IC 5,46 – 250,84) et un OR = 9,1 en utilisant une ROI plage(p=0,002). La précision diagnostique globale de l’ADNEX MR-SCORE était de 87,5% (73/83), avec un faux-négatif et 9 faux-positifs. Les lésions frontières ont présenté un 75ème percentile de KEP plus élevé que les lésions bénignes, et plus faible que les lésions invasives (p < 0,05). Un ADNEX MR-SCORE 4 ou 5 sur une lésion sans portion solide prédit une lésion invasive avec un PLR = 12,8 et, dans un sous-groupe de lésions ADNEX MR-SCORE 4 ou 5 avec portion solide, un WASHOUT moyenné > 29% prédit le caractère invasif avec un PLR = 27,1. Conclusion : une séquence 3D DCE-RM avec résolution temporelle plus faible est une technique pertinente largement généralisable pour la caractérisation des masses annexielles.
Fichier principal
Vignette du fichier
ThExe_GERVAIS_ANDRE_Louise_DUMAS.pdf (14.73 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03149565 , version 1 (23-02-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03149565 , version 1

Cite

Louise Gervais-André. Caractérisation des masses annexielles en IRM : apport de l’imagerie 3D dynamique injectée. Médecine humaine et pathologie. 2017. ⟨dumas-03149565⟩
47 View
909 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More