Épidémiologie des traumatisés sévères admis au Centre Hospitalier Universitaire de Caen de 2016 à 2020 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Epidemyology of severe trauma patients admitted to University Hospital of Caen from 2016 to 2020

Épidémiologie des traumatisés sévères admis au Centre Hospitalier Universitaire de Caen de 2016 à 2020

Abstract

Objective: Obtain exhaustive and recent epidemiological data concerning severe trauma patients admitted to the University Hospital (UH) of Caen. Study design: Monocentric retrospective cohort study. Patients and methods: The UH of Caen participates in a prospective multicentre national registry (Traumabase). The study included all severe trauma patients admitted to the UH of Caen. A severe trauma patient is defined by the presence of at least one Vittel criterion. There were no exclusion criteria. Results: The median age is 40 years [23;60], these are men in 74% of the cases. Half comes from Calvados, evacuation times are shorter from Calvados (75 min [50; 106]) than from Manche (113 min [85; 140]) (p <0.05) or Orne (125 min [87; 163]) (p <0.05) and are shorter by ground ambulance (85 min [55; 120]) than by helicopter (120 min [85; 160]) (p <0.05). In 60% of cases it is a road traffic accident (RTA). The highest mortality rate concerns RTA involving pedestrians (48%). Fifty-four percent of trauma victims are intubated during prehospital time and more than 90% are operated within 24 hours with a majority of neurosurgical (37%) and orthopedic (33%) procedures. All cause mortality rate is 24%. Conclusion: This study describes the injury epidemiology of our UH. The establishment of a Trauma system in Basse Normandie could improve the management of severe trauma patients.
Introduction : l’objectif de notre travail est d’obtenir des données épidémiologiques exhaustives et récentes sur les traumatisés sévères admis au CHU de Caen. Type d’étude : étude de cohorte rétrospective monocentrique. Patients et méthodes : le CHU de Caen participe à une base de données nationale prospective multicentrique intitulée Traumabase. Nous avons réuni les données issues de la Traumabase de tous les traumatisés sévères admis au CHU de Caen. Un traumatisé sévère est défini par la présence d’un critère de Vittel lors de l’évaluation médicale préhospitalière. Il n’y avait pas de critère d’exclusion. Résultats : l’âge médian est de 40 ans [23 ; 60], il s’agit d’hommes dans 74% des cas. La moitié provient du Calvados, les délais d’acheminement sont plus courts depuis le Calvados (75 min [50 ; 106]) que depuis la Manche (113 min [85 ; 140]) (p<0,05) ou l’Orne (125 min [87 ; 163]) (p<0,05) et sont plus courts par voie terrestre (85 min [55 ; 120]) que par voie héliportée (120 min [85 ; 160]) (p<0,05). Dans 60% des cas il s’agit d’accidents de la voie publique (AVP). La mortalité la plus importante concerne les AVP impliquant les 2 roues (87%). Cinquante-quatre pour cent des traumatisés sont intubés en pré hospitalier et plus de 90% sont opérés dans les 24 premières heures avec une majorité de geste neurochirurgical (37%) et orthopédique (33%). La mortalité toutes causes confondues est de 24%. Conclusion : notre travail permet de mieux décrire l’épidémiologie des traumatisés sévères admis dans notre centre de recours régional. La mise en place d’un réseau de soins formalisés à l’échelle régionale pourrait permettre d’améliorer leur prise en charge.
Fichier principal
Vignette du fichier
HESTIN Remi.pdf (3.84 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-03157332 , version 1 (03-03-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03157332 , version 1

Cite

Rémi Hestin. Épidémiologie des traumatisés sévères admis au Centre Hospitalier Universitaire de Caen de 2016 à 2020. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03157332⟩
76 View
419 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More