Performance diagnostique de l'échographie de stress à la dobutamine pour prédire les évènements cardiovasculaires péri-opératoires lors d'une chirurgie non-cardiaque - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Performance diagnostique de l'échographie de stress à la dobutamine pour prédire les évènements cardiovasculaires péri-opératoires lors d'une chirurgie non-cardiaque

Abstract

La prédiction pré-opératoire des complications cardiovasculaires péri-opératoires d’une chirurgie non-cardiaque est un enjeu majeur de santé publique mondiale. Le but du bilan pré-opératoire est d’identifier les patients les plus à risque, chez qui une stratégie de réduction du risque, médicale ou interventionnelle, pourrait diminuer les événements cardiovasculaires majeurs (ou ECM) péri-opératoires. L’échographie de stress à la dobutamine (EDobu) est couramment réalisée dans cette indication. Cette étude visait à déterminer, chez des patients bénéficiant d’une EDobu pré-opératoire, l’utilité clinique de cet examen pour prédire les événements cardiovasculaires majeurs péri-opératoires. Méthode : cette étude rétrospective a inclus 158 patients ayant bénéficié d’une EDobu, dans les 90 jours précédant une intervention chirurgicale. Les patients ont été classés en deux groupes selon le résultat de l’EDobu (groupe « EDobu positive » défini par l’apparition d’un trouble de cinétique intéressant au moins 3 segments et groupe « EDobu non positive »). Le nombre d’ECM (décès cardiovasculaire, infarctus du myocarde et arrêt cardiaque récupéré) a été recueilli dans les deux groupes et comparé, afin de calculer la sensibilité, la spécificité, la valeur prédictive positive et la valeur prédictive négative de cet examen. Résultats : sur l’ensemble des patients inclus, 22 EDobu étaient jugées positives. Seulement 11 EDobu étaient indiquées selon les recommandations de l’ESC/ESA en Classe I (7.0%), et 47 étaient indiquées en Classe IIb (29.7%). Parmi ces 22 patients, 5 (22.7%) ont bénéficié d’une revascularisation coronaire chirurgicale ou par angioplastie précédant la chirurgie non cardiaque. Sur l’ensemble de la population, seulement 2 ont présenté un ECM péri-opératoire (1.3%). Aucun patient avec EDobu jugée positive n’a présenté d’ECM. La sensibilité de l’EDobu dans notre étude est de 0% pour prédire les ECM péri-opératoires, sa spécificité est de 85,9%. Conclusion : l’intérêt de l’EDobu pré-opératoire semble limité dans une population de patients insuffisamment sélectionnée, et limiter l’indication de l’EDobu aux patients les plus à risque comme le proposent les recommandations européennes pourrait permettre d’améliorer la performance de cet examen. Des études à plus grande échelle seront nécessaires pour estimer avec plus de précision les valeurs prédictives de l’EDobu, et évaluer les déterminants permettant de mieux cibler l’indication de cet examen.
Fichier principal
Vignette du fichier
ThEx_Montpellier_UM_Med_2020_LANOT_Nicolas.pdf (2.3 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03157847 , version 1 (03-03-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03157847 , version 1

Cite

Nicolas Lanot. Performance diagnostique de l'échographie de stress à la dobutamine pour prédire les évènements cardiovasculaires péri-opératoires lors d'une chirurgie non-cardiaque. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03157847⟩
39 View
349 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More