La participation en santé en quartiers populaires : quels changements pour les médecins généralistes ? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2018

Patient participation in working-class districts: what changes for General Practicioners?

La participation en santé en quartiers populaires : quels changements pour les médecins généralistes ?

Abstract

Context: While patient participation in local health care remains rare in France, it is gradually developing in working-class districts, where health-related inequalities are strong. Objective: Explore the general practitioner’s (GPs) changes of practices and perceptions that were generated by participation in local health care in French working class districts. Methods: A qualitative research was carried out with GPs working in centers located in working-class districts where participation in health care is integrated. Semi-structured individual interviews combined with a participant observation at the national meeting concerning health in working class districts were conducted from August to November 2017. This research was part of interdisciplinary primary care research project. Results: 13 interviews were conducted in 9 sites illustrating various forms and levels of participation in health care. A thematic analysis revealed changes in how the centers operated (integration of users in governance, more openness to the district, co-construction of projects). The doctor-patient relationship was also changed: more familiarity, horizontality and as a result more trust. Lastly, the doctors felt a broader knowledge of the users, their environment and their resources. Conclusion: Patient participation in local health contributes to change GP’s practices in working-class districts: concerning the center’s operation, the construction of projects, in the doctor-patient relationship and in the perception that GPs have of inhabitants.
Contexte : Alors que la participation en santé de proximité reste embryonnaire en France, elle se développe progressivement dans les quartiers populaires, haut lieu d'inégalités sociales en santé. Objectif : Explorer les changements de pratiques et de représentations des médecins généralistes engendrés par la participation en santé en quartier populaire en France. Matériel et méthode : Une étude qualitative a été réalisée auprès de médecins généralistes exerçant en quartier populaire en France dans les structures où la participation en santé est intégrée. Des entretiens semi-dirigés, combinés avec une observation participante aux rencontres nationales de la santé en quartier populaire ont été réalisés d’août à novembre 2017. L'étude s’inscrivait dans un projet de recherche en soin primaire interdisciplinaire. Résultats : 13 entretiens ont été réalisés dans 9 sites illustrant des formes et niveaux de participation en santé variés. L'analyse thématique a révélé des changements dans le fonctionnement de la structure (intégration des usagers dans la gouvernance, plus d'ouverture sur le quartier, co-construction de projets). La relation médecin-patient était aussi modifiée : plus de familiarité, d'horizontalité et ainsi plus de confiance. Enfin, les médecins avaient le sentiment d’une connaissance plus globale des usagers, de leur environnement, de leurs ressources. Conclusion : La participation en santé contribue à changer les pratiques des médecins généralistes en quartiers populaires : dans le fonctionnement de la structure, la construction des projets, dans la relation médecin patient et dans les représentations des habitants des quartiers.
Fichier principal
Vignette du fichier
2018GREA5009_de_barace_adele_dif.pdf (1.3 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-03159392 , version 1 (04-03-2021)

Identifiers

Cite

Adèle de Baracé. La participation en santé en quartiers populaires : quels changements pour les médecins généralistes ?. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-03159392⟩
78 View
175 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More