Étude des fluences phonémiques chez des enfants présentant un trouble du langage écrit - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Étude des fluences phonémiques chez des enfants présentant un trouble du langage écrit

Abstract

Objective: This study aims to collect the performances of verbal and phonemic fluency tasks (orally and in written) from dyslexic children, schooled from third to fifth grade. We first present a comparison between dyslexic children abilities and normal readers children, then correlations between fluency performance and orthographic skills.
Method: The semantic (animal category) and phonemic (letters P, M, H, J) performances were collected from a sample of 85 dyslexic children between January 2019 and February 2020 by speech-language therapists according to a protocol that we sent them. This consists of two thirty minute sessions and also includes an assessment of some oral and written language skills.
Results: The analysis of these results shows strong correlation between semantic and phonemic written fluency with dictation and reading performances. As expected, written phonemic and semantic fluency performances are significantly lower for dyslexic children than for normal readers children. However, they produce as many words as normal readers children in phonemic oral fluency.
Discussion: The results of this study indicate that written fluencies could be considered as a predictor of lexico-orthographic mechanisms. However, questions remain about the impact of inhibition factors during transcription, and it could be one of the explanations for the absence of differences in oral modality.
Objectif : Cette étude vise à recueillir les performances à des tâches de fluences verbale (FV) et phonémique (FP) en modalités orale et écrite, chez des enfants présentant un trouble du langage écrit (TLE), scolarisés du CE2 au CM2. Nous présenterons d'abord, une comparaison entre les scores des enfants TLE avec ceux des enfants normolecteurs (NL), puis les corrélations entre les performances aux fluences et le niveau sémantique et orthographique de l’enfant dyslexique-dysorthographique.
Méthode : Ces performances aux tâches de FV (catégorie des animaux) et FP (lettres P, M, H, J) ont été recueillies auprès de 85 enfants dyslexiques entre janvier 2019 et février 2020 par des orthophonistes selon un protocole que nous leur avons adressé. Celui-ci est divisé en deux sessions de 30 minutes et comporte une évaluation de certaines compétences du langage oral et écrit.
Résultats : L’analyse des résultats révèle des indices de corrélation forts entre les FV et les FP écrites et les épreuves de dictée et de lecture. Comme attendu, les scores en modalité écrite aux FV et FP se révèlent significativement plus faibles pour les enfants TLE. En revanche, ils produisent autant de mots que les enfants NL lors des FP en modalité orale.
Discussion : Les résultats de cette étude indiquent que les fluences écrites pourraient être considérées comme des marqueurs pronostiques des mécanismes lexico-orthographiques. Toutefois, des questions demeurent sur l'impact de facteurs d'inhibition lors de la transcription, qui pourraient être une des explications de l'absence de différences en modalité orale entre les enfants NL et TLE.
Fichier principal
Vignette du fichier
23_MEM_ORTHO_2020_CADIOT_Zoe-LANGLOIS_Fanny.pdf (1.36 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03159794 , version 1 (04-03-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03159794 , version 1

Cite

Zoé Cadiot, Fanny Langlois. Étude des fluences phonémiques chez des enfants présentant un trouble du langage écrit. Sciences cognitives. 2020. ⟨dumas-03159794⟩
98 View
235 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More