Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Prévalence et étiologies des dyspnées post-embolies pulmonaires : analyse d'une cohorte rétrospective de 440 patients

Résumé : L’embolie pulmonaire (EP) est une pathologie fréquente dont la mortalité est importante. Ses principales complications à distance sont la récidive et la dyspnée post EP. L’objectif de notre travail était de décrire la prévalence de la dyspnée post EP, les explorations réalisées et les diagnostics posés. Patients et méthode Il s’agit d’une étude rétrospective monocentrique incluant tous les patients hospitalisés pour EP entre janvier 2015 et septembre 2019. Deux groupes ont été constitués en fonction de l’existence ou non d’une dyspnée post EP à 6 mois, et comparés l’un à l’autre. Dans le groupe dyspnée, les modalités d’explorations, les résultats de ces examens et le diagnostic étiologique ont été relevés et analysés. Résultats Au total, 440 patients ont été inclus dans l’étude dont 119 patients dyspnéiques (27%). Il n’y avait pas de différence d’obstruction initiale entre les 2 groupes de patients (19,8% vs 20,1%). Les examens les plus fréquemment réalisés étaient la scintigraphie et l’ETT. Le recours au test d’effort cardiopulmonaire était faible (22.7%). La dyspnée était expliquée par une cause cardiologique ou pneumologique dans 40% des cas. La prévalence de la maladie thrombo-embolique chronique était de 20% et l’ HTP-TEC de 8%. Une désadaptation à l’effort était retrouvée dans 26.8% des cas. Les patients dyspnéiques avaient plus d’antécédents cardiologiques ; ils étaient plus jeunes, avec des D-dimères moins élevés au diagnostic mais un rapport VD/VG plus fréquemment supérieur à 1. Ces patients avaient également plus fréquemment un antécédent carcinologique ou un cancer actif. Conclusion La dyspnée post EP est fréquente et son exploration doit être codifiée afin d’aboutir à un diagnostic étiologique permettant une prise en charge adaptée. Si l’incidence et l’algorithme diagnostique de l’hypertension pulmonaire sont parfaitement définis, il n’en est pas de même pour la maladie thrombo-embolique chronique et la désadaptation, ce qui rend complexe la prise en charge diagnostique et thérapeutique de ces patients.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03161983
Contributor : Claire Leboeuf Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, March 8, 2021 - 11:10:54 AM
Last modification on : Tuesday, October 19, 2021 - 4:16:46 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, June 9, 2021 - 6:42:09 PM

File

Yeyinou-Calliste_Sinzogan-Eyou...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03161983, version 1
`

Citation

Yeyinou-Calliste Sinzogan-Eyoum. Prévalence et étiologies des dyspnées post-embolies pulmonaires : analyse d'une cohorte rétrospective de 440 patients. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03161983⟩

Share