Étude rétrospective sur l'insuffisance surrénale à l'arrêt d'une corticothérapie prolongée chez les enfants et adolescents atteints de maladie inflammatoire chronique intestinale suivis au CHU de Caen - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Retrospective study of adrenal insufficiency after glucocorticoid withdrawal in children with inflammatory bowel disease in Caen hospital

Étude rétrospective sur l'insuffisance surrénale à l'arrêt d'une corticothérapie prolongée chez les enfants et adolescents atteints de maladie inflammatoire chronique intestinale suivis au CHU de Caen

Abstract

Introduction: Adrenal insufficiency is one of the complications of long-term corticosteroid therapy during flare-ups of inflammatory bowel disease (IBD). The main risk is acute decompensation, which can be lethal. However, the recommendations of pediatric gastroenterology don’t recommend Hydrocortisone or biological tests for systematic screening. Methods: We conducted a retrospective study from 2006 to 2020 to evaluate the clinical practices about the screening of adrenal insufficiency after corticosteroid therapy in IBD children. Results: Among 119 IBD patients, 58 received 1 to 3 courses of corticosteroids, with a total 91 courses. Among the 58 patients, there were 30 boys, age at diagnosis was 11.9±3.18 years and 55% had Crohn’s disease. Only 19 screening results were found following the 91 courses, 12 of which showed adrenal insufficiency. The estimated adrenal insufficiency rate was 63%. Hydrocortisone relay was prescribed in 13 of 91 corticosteroid courses. Conclusion: Our study found a wide variety of clinical practices about the decrease of corticosteroid treatment and the screening of adrenal insufficiency. We therefore used the data from the literature and the recommendations of the French Society of Endocrinology to establish a screening protocol in order to standardize clinical practices.
Introduction : l’insuffisance surrénalienne fait partie des complications de la corticothérapie au long cours lors des poussées des maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI). Le principal risque restant la décompensation aigüe pouvant être létale. Cependant les recommandations de gastroentérologie pédiatrique ne recommandent pas le relais par hydrocortisone ni le dépistage de l’insuffisance surrénalienne de façon systématique. Méthodes : nous avons réalisé une étude rétrospective de 2006 à 2020, afin d’évaluer les bonnes pratiques cliniques concernant le dépistage de l’insuffisance surrénalienne post-corticothérapie chez les enfants et adolescents atteints de MICI. Résultats : parmi 119 patients suivis pour MICI, 58 ont reçu entre 1 et 3 cures de corticoïdes soit un total de 91 cures. Parmi les 58 patients, il y avait 30 garçons, l’âge au moment du diagnostic était de 11.9± 3.18 ans et 55% avaient une maladie de Crohn. Au décours des 91 cures, il y a eu 19 dépistages d’IS, dont 12 montrant une IS biologique, soit un taux d’IS estimé de 63%. Un relais par Hydrocortisone avait été prescrit chez 13/91. Conclusion : notre étude a permis de constater une grande diversité des pratiques cliniques concernant la décroissance du traitement par corticoïdes et le dépistage de l’IS post-corticothérapie. Nous nous sommes donc appuyés sur les données de la littérature et les recommandations de la société française d’endocrinologie pour établir un protocole de dépistage afin d’uniformiser les pratiques cliniques.
Fichier principal
Vignette du fichier
GRANDJEAN Camille Pedia.pdf (822.73 Ko) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-03166180 , version 1 (11-03-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03166180 , version 1

Cite

Camille Grandjean. Étude rétrospective sur l'insuffisance surrénale à l'arrêt d'une corticothérapie prolongée chez les enfants et adolescents atteints de maladie inflammatoire chronique intestinale suivis au CHU de Caen. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03166180⟩
50 View
518 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More