Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Proximité rythmique entre apprenants et natifs du français : évaluation d’une métrique basée sur le CEFC

Résumé : Le présent mémoire de recherche s'intéresse à la place du rythme dans l'accent étranger, et à sa modélisation informatique. Nous avons proposé de modéliser le rythme du français dans sa globalité et dans sa variation, grâce au Corpus pour l'Étude du Français Contemporain (CEFC). Ce corpus a l'avantage de proposer une grande variété de parole, autant au niveau des situations d'énonciation que des profils de locuteur. La modélisation s'est faite à travers 16 dimensions, chacune représentant une mesure basée sur la durée des segments. Ces mesures ont été choisies de manière à ne pas nécessiter de transcription ni de système d'ASR, nous nous sommes donc basés sur les durées de voisement et les écarts intersyllabiques, qui peuvent tous être détectés automatiquement et uniquement à partir du signal de parole. La modélisation s'est faite par l'apprentissage d'un mélange de gaussiennes décrivant les lois de densité de probabilité de ces 16 mesures, sur les enregistrements de 1 340 locuteurs natifs, de différentes régions francophones et dans diverses situations d'énonciation. Une fois cette modélisation réalisée, nous pouvons estimer un score ou probabilité d'appartenance au modèle rythmique du français avec un minimum de 30 s. de parole d'un locuteur. Une partie du corpus CEFC a été réservée au test. Les scores obtenus ont permis de distinguer les locuteurs natifs des locuteurs non-natifs issus du même corpus, ou d'apprenants japonophones (données provenant d'un corpus indépendant). Dans le cas des locuteurs non-natifs du CEFC, aux niveaux et aux langues maternelles hétérogènes, il ne s'agit que d'une tendance (p = 0,067), mais la différence est très significative avec les apprenants du corpus japonais, tous de niveau A2 (p < 0,0001). Les tests effectués pour calculer l'efficacité des paramètres révèlent l'importance des durées intersyllabiques moyennes, de leur coefficient de variation, et du débit de parole dans le cas des locuteurs non-natifs du CEFC ; et du débit de parole et du pourcentage de voisement pour les locuteurs japonophones.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03170291
Contributor : Uga - Bulles <>
Submitted on : Tuesday, March 16, 2021 - 9:42:06 AM
Last modification on : Saturday, March 20, 2021 - 3:17:20 AM

File

COULANGE_Sylvain_M2_IDL.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03170291, version 1

Citation

Sylvain Coulange. Proximité rythmique entre apprenants et natifs du français : évaluation d’une métrique basée sur le CEFC. Sciences de l'Homme et Société. 2019. ⟨dumas-03170291⟩

Share

Metrics

Record views

27

Files downloads

11