Étude rétrospective analytique multicentrique : étude du rapport neutrophiles-lymphocytes comme facteur prédictif d'évolution vers une forme critique de pneumopathie à SARS-CoV-2 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Neutrophiles to lymphocytes ratio dynamics as a predictive factor for critic SARS-CoV-2 pneumonia: a multicentric retrospective study

Étude rétrospective analytique multicentrique : étude du rapport neutrophiles-lymphocytes comme facteur prédictif d'évolution vers une forme critique de pneumopathie à SARS-CoV-2

Abstract

Introduction: The ongoing SARS-CoV-2 pandemic’s main feature is a viral pneumonia, and ARDS can occur in this setting. Pejorative predictive elements have been identified, such as NLR. Methods: Retrospective multi-center study in Normandy on patients treated for severe SARS-CoV-2 pneumopathy during the first epidemic peak between January and July 2020. A multivariate analysis was performed to identify risk factors of critical form. Results: 149 patients were included, with a median age of 71 years. The most frequent co-morbidities were hypertension (53.0%), diabetes (20.8%), or neoplasia (15.4%). 51.0% of patients had a critical form. The increase in NLR from D1 to D3 was not a risk factor for critical COVID-19 lung disease. Multivariate analysis identified two risk factors: SOFA score at D1 greater than 2 (OR 5.1, p=0.01), severe CT involvement (OR 6.1, p=0.02), and a protective factor: CRP less than 83 mg/l at D3 (OR 0.2, p=0.002). Overall mortality was 23.5%. Multivariate analysis identified three risk factors: severe CT involvement (OR 6.9 p=0.0004), diabetes (OR 3.0, p=0.02), NLR at D3 greater than 8.53 (OR 3.5 p=0.02). Conclusion: Our study failed to demonstrate the dynamics of NLR between D1 and D3 as a risk factor for progression to a critical form of COVID-19 pneumopathy in a population similar to those already described in European studies. Co-morbidities and an increase in systemic inflammatory markers were associated with mortality in our study.
Contexte : la pandémie actuelle à SARS-CoV-2 a pour principale manifestation une pneumopathie virale parfois responsable de SDRA. Plusieurs éléments prédictifs de mortalité ou de sévérité ont été mis à jour, dont le NLR. Méthodes : étude rétrospective multicentrique normande sur les patients pris en charge pour pneumopathie à SARS-CoV-2 sévère lors du premier pic épidémique entre janvier et juillet 2020. Une analyse multivariée était réalisée pour identifier les facteurs de risque de forme critique. Résultats : 149 patients ont été inclus, d’âge médian de 71 ans. Les comorbidités les plus fréquentes étaient une HTA (53,0%), un diabète (20,8%), ou une néoplasie (15,4%). 51,0% des patients présentaient un forme critique. L’augmentation du NLR de J1 à J3 n’était pas un facteur de risque de pneumopathie COVID-19 critique. L’analyse multivariée identifiait deux facteurs de risque : score SOFA à J1 supérieur à 2 (OR 5,1, p=0,01), l’atteinte scanographique sévère (OR 6,1, p=0,02), et un facteur protecteur : CRP inférieure à 83 mg/l à J3 (OR 0,2, p=0,002). La mortalité globale était de 23,5%. L’analyse multivariée identifiait trois facteurs de risque : l’atteinte scanographique sévère (OR 6,9 p=0,0004), le diabète (OR 3,0, p=0,02), un NLR à J3 supérieur à 8,53 (OR 3,5 p=0,02). Conclusion : notre étude n’a pas réussi à mettre en évidence la dynamique du NLR entre J1 et J3 comme facteur de risque d’évolution vers une forme critique de pneumopathie COVID-19, chez une population similaire à celles déjà décrites dans les études européennes. Les comorbidités et une augmentation des marqueurs d’inflammation systémique étaient associées à la mortalité dans notre étude.
Fichier principal
Vignette du fichier
MOMBRUN Martin.pdf (3.54 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03180451 , version 1 (25-03-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03180451 , version 1

Cite

Martin Mombrun. Étude rétrospective analytique multicentrique : étude du rapport neutrophiles-lymphocytes comme facteur prédictif d'évolution vers une forme critique de pneumopathie à SARS-CoV-2. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03180451⟩
172 View
408 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More