Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Impact de l'arthrose digitale sur la rigidité artérielle : une étude transversale

Résumé : L'arthrose est la première cause de handicap chez la personne âgée. L’atteinte digitale est fréquente et suggère par son caractère non portant une origine systémique. Ce phénotype d’arthrose dite métabolique pourrait être déclenchée par l’inflammation systémique liée à l’obésité, au diabète, à la sédentarité, au vieillissement, aux modifications du microbiote ainsi qu’à la carence en œstrogènes. Un sur-risque de maladies cardio-vasculaires (CV) a été retrouvé chez ces patients atteints d’arthrose digitale dans plusieurs études, faisant suspecter un lien de causalité entre les deux maladies. L'objectif principal de cette étude était d'évaluer l'impact de l'arthrose digitale sur la rigidité artérielle en évaluant la vitesse de l'onde de pouls carotido-fémorale (VOP) qui est un facteur de risque de survenue d’évènements CV indépendant. Matériels et méthodes : dans cette étude transversale prospective réalisée en simple aveugle, 82 patients de 45 à 65 ans ont été répartis en 2 groupes (avec ou sans arthrose digitale), avec un appariement en âge et en sexe. Les patients atteints d’une pathologie CV sévère ou non contrôlée ont été exclus ainsi que ceux atteints de rhumatisme inflammatoire. Une analyse multivariée en régression linéaire ajustée sur l’âge et le score SCORE a été réalisée. Résultats : indépendamment de l'âge et du sexe, les patients atteints d’arthrose digitale étaient plus fréquemment en surpoids (p = 0.04), avaient un périmètre abdominal plus élevé (p = 0.006), étaient plus sédentaires (p = 0.09), avaient un score SCORE plus élevé (1.35 ± 1.12 versus 0.85 ± 0.73 ; p = 0.04), et étaient plus fréquemment sous statines (p = 0.01). Ils avaient en moyenne 23 articulations touchées (20.00 ; 25.00). Une majorité de patients avaient une atteinte érosive (54 %). L'évaluation de la rigidité artérielle par mesure de la VOP carotido-fémorale n'a pas montré de différence significative entre les patients souffrant d'arthrose digitale par rapport aux patients indemnes (7.70 m/s contre 7.20 m/s ; p = 0.08). Après ajustement sur le score SCORE, une tendance à l'augmentation de la VOP d’environ 8 m/s pour chaque augmentation de 1 point du score SCORE a été trouvée chez les patients arthrosiques mais les résultats ne sont pas significatifs (p = 0.14). Conclusions : notre étude n’a pas permis de mettre en évidence d’augmentation significative de la rigidité artérielle ni d’aggravation des autres paramètres CV chez les patients atteints d’arthrose digitale. Ces patients semblent tout de même présenter plus de facteurs de risque CV avec un phénotype métabolique plus fréquent.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03181145
Contributor : Scd Université de Montpellier <>
Submitted on : Thursday, March 25, 2021 - 2:19:17 PM
Last modification on : Tuesday, June 22, 2021 - 11:36:02 AM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2022-10-21

Please log in to resquest access to the document

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03181145, version 1

Citation

Clémentine Marais. Impact de l'arthrose digitale sur la rigidité artérielle : une étude transversale. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03181145⟩

Share

Metrics

Record views

9