Prise en charge de la douleur dans le cadre d'une Interruption Volontaire de Grossesse par méthode médicamenteuse : étude des Pratiques Professionnelles en région Auvergne-Rhône-Alpes - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Prise en charge de la douleur dans le cadre d'une Interruption Volontaire de Grossesse par méthode médicamenteuse : étude des Pratiques Professionnelles en région Auvergne-Rhône-Alpes

Abstract

Background: medical abortion affects thousands of women in France every year, and is described as a painful technique. Health care providers, especially physicians and midwives, are essential protagonists in women’s support through both physical and psychological pain management. The aim of this study was to describe professional practices in the region of Auvergne-Rhône-Alpes. Method: physicians and midwives practicing medical abortion in the region of Auvergne-Rhône-Alpes were surveyed about their daily practice with the help of a self-administered internet questionnaire. Results: findings show very heterogenous techniques to handle pain management. Pain is assessed by half of the respondents. There is no consensus on mifepristone and misoprostol regimens amongst medical guidelines or clinical practices. Although the most common analgesics used are paracetamol, ibuprofen and association of paracetamol and codeine, analgesic prescriptions appear to be very dissimilar. Non pharmacological methods of pain management are moderately developed and psychological support isn’t always part of the abortion care. Discussion: findings of the study match those found in the literature. It appears to be of interest to conduct more assessments about pain influencing factors. The standardization of both official guidelines and analgesic protocols also seems relevant. Conclusion: improvement in current pain management methods for medical abortion is possible, especially with more evaluation of women’s needs.
Introduction : l’ interruption volontaire de grossesse (IVG) médicamenteuse concerne plusieurs milliers de femmes chaque année en France, et est décrite comme une méthode douloureuse. Les professionnels de santé, en particulier médecins et sages-femmes, sont en première ligne dans l’accompagnement des femmes dans la gestion de leur douleur, aussi bien physique que psychologique. L’objectif de cette étude était de décrire les pratiques professionnelles en région Auvergne-Rhône-Alpes. Méthode : les sages-femmes et médecins pratiquant les IVG par méthode médicamenteuse en région Auvergne-Rhône-Alpes ont été interrogés sur leurs pratiques grâce à un questionnaire. Résultats : les chiffres montrent des pratiques très hétérogènes concernant la prise en charge de la douleur. Celle-ci est évaluée par les praticiens dans la moitié des cas. Il n’y a pas de consensus sur les dosages de mifépristone et de misoprostol, que ce soit dans les recommandations ou dans les pratiques. Bien que les antalgiques les plus utilisés soient le paracétamol, l’ibuprofène et le paracétamol codéiné, les prescriptions restent disparates. Les méthodes non pharmacologiques de gestion de la douleur sont relativement peu développées et l’accompagnement psychologique des patientes n’est pas toujours inclus dans la prise en charge. Discussion : les résultats retrouvés dans cette étude concordent avec ceux de la littérature. Il serait intéressant d’évaluer davantage les facteurs influençant le ressenti de la douleur. Une uniformisation des recommandations et des protocoles semble également pertinente. Conclusion : la prise en charge de la douleur pour les IVG médicamenteuses peut être améliorée, notamment en menant davantage d’évaluations auprès des patientes.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020-MSF-GOURDET-A.pdf (938.38 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03186416 , version 1 (31-03-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03186416 , version 1

Cite

Amélie Gourdet. Prise en charge de la douleur dans le cadre d'une Interruption Volontaire de Grossesse par méthode médicamenteuse : étude des Pratiques Professionnelles en région Auvergne-Rhône-Alpes. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03186416⟩
101 View
1059 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More