<i>L’extra ordinem</i> sous la République Romaine - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

L’extra ordinem sous la République Romaine

Abstract

Under the Roman Republic, the extra ordinem, or the extraordinary, is used for any situation that does not correspond to use. This term is therefore linked to many fields, in particular to the procedures and commands of the Roman magistrates. Pompey, in 67 BC, received such a command to defeat the pirates. The extra ordinem was regularly used during the last century of the Republic from 82 BC. However, it is not inherent in this period since many traces of extraordinary procedure are noted by Livy, in its Roman History, from the beginnings of the Republic. Unfortunately, very few studies have focused on this subject, although it is broad. Some historians have focused on a very specific procedure, such as quaestiones extraordinariae, and others have attempted to synthesize the information we already know to define the extraordinary. But this synthesis contains elements which must be taken up and analyzed in depth. The study therefore relates to the criteria which make it possible to define the extra ordinem. We focus on the provinciae and imperia of the magistrates of the Roman Republic to provide these criteria of definitions. We also question the motivations of politicians who choose to use the extra ordinem. For this, we analyze all the occurrences of this term in the Latin sources relating to the Republic.
Sous la République Romaine, l’extra ordinem, ou l’extraordinaire, est employé pour toute situation qui ne correspond pas à l’usage. Ce terme est donc lié à de nombreux domaines, notamment aux procédures et commandements des magistrats romains. Pompée, en 67 avant notre ère, reçut un tel commandement pour défaire les pirates. L’extra ordinem fut régulièrement utilisé au cours du dernier siècle de la République à partir de 82 avant notre ère. Cependant, il n’est pas inhérent à cette période puisque de nombreuses traces de procédure extraordinaire sont relevés par Tite-live, dans son Histoire Romaine, dès les débuts de la République. Malheureusement, très peu d’étude se sont intéressées à ce sujet bien qu’il soit large. Certains historiens se sont concentrés sur une procédure bien précise, tel que les quaestiones extraordinariae, et d’autres ont tenté de synthétiser les informations que nous connaissions déjà pour définir l’extraordinaire. Mais cette synthèse comporte des éléments qui doivent être repris et analysé en profondeur. L’étude porte donc sur les critères qui permettent de définir l’extra ordinem. Nous nous concentrons sur les provinciae et imperia des magistrats de la République Romaine pour apporter ces critères de définitions. Nous nous interrogeons également sur les motivations des hommes politiques qui choisissent de recourir à l’extra ordinem. Pour cela, nous analysons toutes les occurrences de ce terme dans les sources latines relatives à la République.
Fichier principal
Vignette du fichier
L_extra_ordinem_sous_la_République_romaine.pdf (1018.46 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03188440 , version 1 (02-04-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03188440 , version 1

Cite

Nathan Bodenes. L’extra ordinem sous la République Romaine. Histoire. 2020. ⟨dumas-03188440⟩
154 View
248 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More