Plaques à ancrage osseux en orthopédie-dento-faciale : est-il possible de les coller ? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Mini plates in orthopedic-dento-facial : is it possible to stick them?

Plaques à ancrage osseux en orthopédie-dento-faciale : est-il possible de les coller ?

Abstract

Skeletal Class II and III orthopedic devices have many disadvantages when they are dentoalveolar supports (worsening of the vertical direction, undesirable dentoalveolar compensation etc.). Currently, only plates with screwed bone anchors have the advantage of having a purely skeletal action to offset undesirable effects. However, these plates can only be applied from the age of 11-12 years, age from which the bone density will allow primary stability of the fixing screws, and after eruption of all permanent germs so that they are not harmed. The interception of dysmorphosis then occurs quite late. Thus, the screwed mini anchor plates are not suitable for skeletal class II treatments, which must be done before the growth spike, and the early and very early treatments for class III dysmorphoses. Therefore, the objective of this thesis was to find an alternative to this system: is it possible to glue these plates? No scientific study has been conducted so far in the field of dentofacial orthopedics (ODF) regarding the use of these tissue adhesives or bone cements to bond metallic devices to bone. The first part of this thesis gives a brief reminder on the generalities of skeletal class II and III as well as on existing devices to treat these dysmorphoses. The second part briefly describes the system of mini screw-anchored bone plates. Finally, the third part will develop the main existing tissue adhesives and bone cements, which have been the subject of much research over the past decades, to finally conclude on the adhesives, which could potentially be used as an alternative means of fixing to mini anchoring plates screwed bones.
Les appareils orthopédiques de classes II et III squelettiques présentent de nombreux inconvénients lorsqu’ils sont à appuis dentoalvéolaires (aggravation de la dimension verticale, compensations dentoalvéolaires indésirables etc). Actuellement, seules les plaques à ancrage osseux vissées présentent l’avantage d’avoir une action purement squelettique pour pallier aux effets indésirables. Cependant, ces plaques ne peuvent être posées qu’à partir de l’âge de 11-12 ans, âge à partir duquel la densité osseuse permettra une stabilité primaire des vis de fixation, et après éruption de tous les germes permanents pour qu’ils ne soient pas lésés. L’interception de la dysmorphose se réalise alors assez tardivement. Ainsi les mini-plaques d’ancrage vissées ne sont pas adaptées aux traitements des classes II squelettiques qui doivent se faire avant le pic de croissance, et les traitements précoces et très précoces des dysmorphoses de classe III. Par conséquent, l’objectif de cette thèse était de trouver une alternative à ce système : est-il possible de coller ces plaques ? Aucune étude scientifique n’a été menée jusqu’à présent dans le domaine de l’orthopédie dentofaciale (ODF) concernant l’utilisation de ces adhésifs tissulaires ou ciments osseux pour coller des dispositifs métalliques à l’os. La première partie de cette thèse fait un rappel bref sur les généralités de la classe II et III squelettique ainsi que sur les appareils existants pour traiter ces dysmorphoses. La seconde partie décrit brièvement le système des mini plaques à ancrage osseux vissées. Enfin, la troisième partie développera les principaux adhésifs tissulaires et ciments osseux existants et faisant l’objet de nombreuses recherches au cours de ces dernières décennies, pour enfin conclure sur les adhésifs qui pourraient potentiellement être utilisables comme moyen de fixation alternatif aux mini plaques à ancrage osseux vissées.
Fichier principal
Vignette du fichier
SEMAHA.pdf (2.38 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03192552 , version 1 (08-04-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03192552 , version 1

Cite

Fanny Semaha. Plaques à ancrage osseux en orthopédie-dento-faciale : est-il possible de les coller ?. Chirurgie. 2020. ⟨dumas-03192552⟩
74 View
709 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More