« Un verger qui se dénature » : approche ethnoécologique des châtaigneraies de la vallée d’Orezza (Castagniccia, Corse) - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

"A denaturing orchard": ethnoecological approach of the chestnut groves of the Orezza valley (Castagniccia, Corsica)

« Un verger qui se dénature » : approche ethnoécologique des châtaigneraies de la vallée d’Orezza (Castagniccia, Corse)

Doria Bellache
  • Function : Author
  • PersonId : 1069797

Abstract

This research focuses on the study of a rural socioecosystem, the chestnut orchards of Orezza valley (Castagniccia, Corsica). Until mid-19th century, the valley supported large population densities. Chestnut flour was an essential staple in the subsistence farming system. Nowadays, only few farmers keep on harvesting chestnut trees; most of them are abandoned. By choosing an ethnoecological approach, this study questions how relationships between local peoples and chestnut orchards are (re)constructed. The uncontrolled growth of vegetation and the changing farming system both lead to a situation seen as anachronistic and anarchic. The difficult transmission of local knowledge linked to chestnut cultivation is perceived as a loss of tradition. It highlights the importance of the past as a resource for local peoples, and their contemporary reinterpretation of it when confronted to the valley evolution.
Cette recherche consiste en l’étude d’un socio écosystème rural en déprise agricole, les châtaigneraies de la vallée d’Orezza (Castagniccia, Corse). La vallée présentait jusqu’au milieu du XIXe siècle de fortes densités de population. Auparavant piliers de l’agriculture vivrière, le produit principal des châtaigniers, la farine de châtaigne, était essentiel à l’alimentation humaine et animale. Aujourd’hui, seuls quelques producteurs continuent à récolter et à transformer les châtaignes, et la grande majorité des arbres est à l’abandon. En proposant une analyse ethnoécologique de ce socio écosystème en changement, cette recherche interroge les manières dont se (re)composent les relations, pensées et vécues, des acteurs locaux aux châtaigneraies. La progression de la végétation, les mutations de l’élevage, la dépopulation, produisent une situation jugée anachronique et anormale, tandis que la difficile transmission des savoirs castanéicoles est vécue comme la perte d’une tradition. Il en ressort l’importance de la mobilisation du passé comme ressource par les acteurs locaux, et de sa réinterprétation face au constat d’évolution de la vallée.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020 - Doria Bellache - Un verger qui se dénature.pdf (3.56 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03193463 , version 1 (08-04-2021)

Licence

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03193463 , version 1

Cite

Doria Bellache. « Un verger qui se dénature » : approche ethnoécologique des châtaigneraies de la vallée d’Orezza (Castagniccia, Corse). Anthropologie sociale et ethnologie. 2020. ⟨dumas-03193463⟩
1255 View
710 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More