Les freins et les leviers à l'adhésion des médecins généralistes aux Communautés Professionnelles Territoriales de Santé : étude de la CPTS du Comtat Venaissin (Vaucluse) - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2021

Les freins et les leviers à l'adhésion des médecins généralistes aux Communautés Professionnelles Territoriales de Santé : étude de la CPTS du Comtat Venaissin (Vaucluse)

Abstract

Les soins primaires ont été définis en France en 2009 par la Loi Hôpital Patient Santé Territoire. Il s’agit d’organiser, sur un territoire, le premier niveau de contact de la population avec le système de santé. La Loi « Ma Santé 2022 » a l’intention d’organiser l’articulation entre les professionnels de santé par le biais des Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS). Cette étude qualitative menée sur 6 médecins généralistes exerçant sur le territoire du Comtat Venaissin a pour but de mettre en évidence des freins et des leviers à leur adhésion à une CPTS. Le manque d’information et de compréhension des médecins généralistes vis-à-vis de la CPTS est le principal frein à leur adhésion. Ils ne connaissent pas son fonctionnement, craignent d’avoir des obligations envers celle-ci, qu’elle soit chronophage ou encore que leur adhésion signe la fin de leur activité libérale. Les médecins généralistes attendent de leur CPTS qu’elle leur fournisse des outils permettant d’améliorer l’organisation et la communication entre professionnels, des outils pour optimiser le parcours de soins des patients. Ils souhaitent que la CPTS rende attractif leur territoire, les aidant ainsi à trouver un successeur pour leur patientèle. La CPTS a trois missions socles : faciliter l’accès aux soins des patients, améliorer la coordination entre les acteurs de santé, améliorer la prévention en santé. Elle a également des missions annexes telles que la mise en place de démarches sur la qualité et la pertinence des soins, ainsi qu’un travail sur l’attractivité de son territoire. La CPTS permet la mise à disposition d’outils pratiques, fabriqués par les médecins généralistes eux-mêmes s’ils le souhaitent, afin de libérer du temps médical. Il n’existe aucune obligation contractuelle qui lie les médecins généralistes à la CPTS lorsqu’ils y adhèrent. Il s’agit d’un soutien dans l’articulation des relations entre professionnels de santé. La CPTS semble donc être une réponse adaptée aux besoins des médecins généralistes interrogés, à condition que ceux-ci soient bien informés sur son fonctionnement. Cette étude a permis de mettre en évidence les points de fonctionnement d’une CPTS à éclaircir aux yeux des médecins généralistes et a permis à la CPTS du Comtat Venaissin de revoir sa stratégie de communication afin de rendre la CPTS attractive pour les professionnels de santé.
Fichier principal
Vignette du fichier
these pdf.pdf (1.96 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03193714 , version 1 (09-04-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03193714 , version 1

Cite

Margot Gilbert. Les freins et les leviers à l'adhésion des médecins généralistes aux Communautés Professionnelles Territoriales de Santé : étude de la CPTS du Comtat Venaissin (Vaucluse). Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03193714⟩
418 View
844 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More