Éduquer les spectateurs de demain : la formation cinématographique des manuels scolaires LIGEL de 1952 à 1963 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Éduquer les spectateurs de demain : la formation cinématographique des manuels scolaires LIGEL de 1952 à 1963

Abstract

Afin de parcourir les ressources mises en place par Film et Jeunesse pour faire du cinéma un enseignement, nous avons divisé notre analyse en trois parties. Le fait d’assimiler le septième art, en tant qu’objet d’étude, est un processus idéologique, culturel et pédagogique qui prendra plusieurs décennies qu’il convient d’explorer pour mieux comprendre les enjeux et espoirs que porteront les manuels LIGEL par la suite. Après une présentation du contexte historique d’apparition de ces livres scolaires, nous poserons notre regard sur Film et Jeunesse et sur les moyens associatifs et pédagogiques qu’elle déploiera pour intégrer le cinéma aux horaires scolaires des écoles privées de la Loire.
Nous tenterons de rendre compte, dans la seconde partie, de la proximité de cet enseignement avec celui des lettres dont les membres de l’association sont coutumiers. Ils abordent en effet le cinéma sous le prisme littéraire en lui attribuant une « grammaire », des « genres » et des références supposées contribuer à la construction d’une bonne culture cinématographique. Dans la forme, les manuels ne sont pas sans rappeler les classiques de la littérature scolaire puisqu’ils s’inspirent de codes traditionnels qui ont fait leurs preuves tels l’iconographie ou l’exercice. Dans le fond, c’est d’une part toute la pédagogie et la philosophie d’un concept dont Antoine Vallet est à l’origine, le « Langage Total », qui soutient les manuels et d’autre part, une vision en germe de l’enseignement du cinéma que l’on peut rapprocher de la sémiologie telle que nous la connaissons aujourd’hui.
La troisième partie de ce mémoire cherchera à déterminer le rôle des manuels au sein de cette éducation cinématographique. Dans un premier temps, nous définirons le discours esthétique de ces ouvrages à travers les films qu’ils renferment. Cela mettra en lumière par la même occasion l’importance qu’ils accordent à la figure de l’auteur. Nous aborderons ensuite la formation des enseignants qui, comme les manuels, ambitionnent par leur rôle de participer à la formation de l’esprit critique de l’élève. Le présent travail de recherche se propose en fin de compte de penser la notion de transmission, aussi bien par l’image que par l’intervention d’un tiers, qui plane sur la création d’une identité critique et culturelle de l’élève apprenant le cinéma.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020_MM2_ChantoiseauA.pdf (30.95 Mo) Télécharger le fichier
2020_MM2_ChantoiseauA_Annexes.pdf (23.35 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03196132 , version 1 (12-04-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03196132 , version 1

Cite

Adeline Chantoiseau. Éduquer les spectateurs de demain : la formation cinématographique des manuels scolaires LIGEL de 1952 à 1963. Art et histoire de l'art. 2020. ⟨dumas-03196132⟩
80 View
22 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More