Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Pneumopathie acquise sous ventilation mécanique après chirurgie cardiaque chez l'enfant, facteurs de risque et conséquences : une étude cas-témoin

Résumé : Introduction : la pneumopathie acquise sous ventilation mécanique (PAVM) est une des infections associées aux soins les plus fréquentes en réanimation pédiatrique après chirurgie cardiaque. L’objectif de cette étude est de décrire les conséquences des PAVM dans la population de réanimation pédiatrique post chirurgie cardiaque et d’en rechercher les facteurs de risque. Matériel et méthodes : nous avons réalisé une étude observationnelle rétrospective monocentrique de type cas témoins appariés, dans le service de réanimation pédiatrique de l’hôpital de la Timone à Marseille entre janvier 2015 et mai 2020. Le diagnostic de PAVM était basé sur la présence de critères cliniques, biologiques et radiologiques élaborés par le Center for Disease Control and Prevention. Les cas étaient les patients ayant un diagnostic de PAVM au cours de leur séjour en réanimation après une chirurgie cardiaque. Chaque cas était apparié à un témoin, qui n’avait pas de PAVM, sur la cardiopathie, la chirurgie cardiaque réalisée, l’âge et sur la présence d’un éventuel syndrome génétique. Pour chaque patient, les données démographiques, les variables relatives aux facteurs de risque périopératoires potentiels et les données du séjour étaient collectées. Résultats : 32 cas sur les 83 patients avec une PAVM postopératoire ont pu être appariés à un témoin. Nous avons donc inclus 64 patients. Les facteurs de risque retrouvés en analyse univariée étaient en préopératoire, la présence d’une infection et le recours aux amines et en postopératoire, les durées de ventilation, de sédation, de curarisation, de thorax ouvert et de jeûne, la réintubation, la transfusion, le transport hors de la réanimation, la reprise chirurgicale et le recours à une circulation extra corporelle en réanimation. En analyse multivariée, le seul facteur de risque indépendant retrouvé était la durée de curarisation (OR=2.07, p=0.037, IC95% [1.04-5.35]). La PAVM avait pour conséquence un allongement de la durée de ventilation (15.5 (±16.1) jours pour les cas vs 4.4 (±1.9) jours pour les témoins (p<0.001)) et de la durée de séjour en réanimation (18.8 (±16.7) jours pour les cas vs 7.3 (±2.7) jours pour les témoins (p<0.001)). On retrouvait également une augmentation significative de la mortalité à un an chez les cas par rapport aux témoins (9 décès chez les cas vs 2 décès chez les témoins, OR=5.87, p=0.033, IC95% [1.16-29.8]), sans augmentation significative de la mortalité au cours du séjour. Conclusion : la durée de curarisation est le seul facteur de risque indépendant de PAVM retrouvé. Les durées de ventilation et de séjour ainsi que la mortalité à un an sont augmentées dans le groupe de patients ayant eu une PAVM sans augmentation significative de la mortalité au cours du séjour.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03199437
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Thursday, April 15, 2021 - 4:03:53 PM
Last modification on : Tuesday, April 20, 2021 - 3:20:22 AM

File

THESE MEDECINE MICHEL MUTIN PD...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03199437, version 1

Collections

Citation

Michel Mutin. Pneumopathie acquise sous ventilation mécanique après chirurgie cardiaque chez l'enfant, facteurs de risque et conséquences : une étude cas-témoin. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03199437⟩

Share

Metrics

Record views

26

Files downloads

6