Évaluation et communication du risque individuel de cancer du sein en population générale : étude prospective multicentrique RIVIERA - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Feasibility of breast cancer risk assessment and personalized breast screening in community practices: a national prospective study

Évaluation et communication du risque individuel de cancer du sein en population générale : étude prospective multicentrique RIVIERA

Abstract

Abstract: the prospective cohort study RIVIERA aims to evaluate the feasibility of a dedicated consultation for breast cancer risk assessment in community practices and its impact on anxiety and breast cancer risk knowledge. French women aged 40 to 74 were invited to participate by their radiologist, their gynecologists or their general practitioner. Breast cancer risk was assessed using breast cancer risk score Mammorisk®, a French validated BCSC-derived score using age, history of breast biopsy, breast density and family history of breast cancer to calculate an invasive breast cancer risk at 5 years. For each risk category (moderate, intermediary, high or very high), a personalized breast screening program was generated. 474 women have been recruited and participation rate was 97.1%. Anxiety was low and did not change after this consultation. Despite great level of satisfaction regarding given information, knowledge about self breast cancer risk and personalized screening was poor and women keep overestimate their own risk. Their attitude towards screening did not change. Breast cancer risk assessment consultation is feasible in community practices. But knowledge of self breast cancer risk and personalized screening remain unchanged. Yet anxiety level does not raise.
Résumé : l'étude RIVIERA est une étude de cohorte prospective visant à évaluer la faisabilité d’une consultation d’évaluation du risque individuel de cancer du sein et son impact sur l’anxiété et la connaissance de leur risque de cancer du sein, chez des femmes françaises de la population générale de 40 à 74 ans. Le risque de cancer du sein invasif à 5 ans était évalué grâce à un modèle de risque, validé en population française et qui se base sur 4 facteurs de risque de cancer du sein : l’âge, les antécédents de biopsie mammaire, la densité mammaire et les antécédents familiaux de cancer du sein. A chaque catégorie de risque (modéré, intermédiaire, élevé ou très élevé) correspondait un programme personnalisé de suivi. Au total, 474 femmes ont été recrutées par des médecins généralistes, des radiologues et des gynécologues. Le taux de participation était de 97,1%. Le niveau d’anxiété est resté faible. Malgré des informations jugées satisfaisantes par 93% des participantes, les femmes continuaient de surestimer leur risque de cancer du sein à 48 heures et à 1 an après la consultation. Leur comportement vis-à-vis du suivi mammaire n’a pas changé et leurs connaissances du dépistage adapté à leur risque individuel étaient modérées. Une consultation d’évaluation de risque de cancer du sein en ville est donc tout à fait faisable. Néanmoins les connaissances des femmes concernant leur risque de cancer du sein restent inadéquates après une telle consultation et leur comportement vis-à-vis du dépistage ne varie pas. Ce type d’approche ne génère cependant pas de surcroît d’anxiété.
Fichier principal
Vignette du fichier
ThExe_VERON_Lucie_DUMAS.pdf (4.67 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03199497 , version 1 (15-04-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03199497 , version 1

Cite

Lucie Veron. Évaluation et communication du risque individuel de cancer du sein en population générale : étude prospective multicentrique RIVIERA. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-03199497⟩
47 View
179 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More