Relation entre la sévérité de la rétinopathie diabétique et le risque de développer une artériopathie oblitérante des membres inférieurs majeure chez les patients diabétiques de type 2 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2021

Relationship between diabetic retinopathy stages and risk of major lower-extremity arterial disease in patients with type 2 diabetes

Relation entre la sévérité de la rétinopathie diabétique et le risque de développer une artériopathie oblitérante des membres inférieurs majeure chez les patients diabétiques de type 2

Abstract

Introduction: previous studies reported an association between diabetic retinopathy (DR) and lower-extremity arterial disease (LEAD), but the role of traditional risk factors that may mediate this association remains uncertain. We evaluated the association between DR stages and LEAD, its prognostic value, and the influence of potential contributors to this relationship in a prospective cohort of patients with type 2 diabetes, SURDIAGENE (SURvival, type 2 DIAbetes and GENEtics). Methods: DR was staged at baseline as absent, non-proliferative, or proliferative. A Cox regression model was fitted in order to compute the hazard ratio (95% CI) for major LEAD (lower-limb amputation or revascularization) during follow-up by baseline retinopathy stages. Results: among 1320 participants without a history of LEAD at baseline, 94 persons (7.1%) developed a major LEAD during a 7.1 (4.4-10.7) year median follow-up (incidence rate 9.6 per 1000 person-years). The LEAD incidence rate (per 1000 person-years) increased as retinopathy worsened (p<0.0001; log-rank test). The risk of LEAD was significantly higher for non-proliferative DR (adjusted HR 2.31 95% CI (1.43-3.81); p=0.0006) and proliferative DR (3.14 (1.40-6.15); p=0.007) versus no DR. No heterogeneity was observed across subgroups. DR enhanced the C statistic (+0.023 [95% CI 0.003–0.044]; p=0.02), IDI (+0.209 [0.130-0.321]; p<0.001), and NRI (+0.562 [0.382-0.799]; p<0.001) values for risk of LEAD, beyond traditional risk factors. Conclusions: an independent dose-response relationship was identified between DR stages and major LEAD. Retinopathy yielded incremental prognostic information for stratifying risk of LEAD, suggesting its usefulness as a predictor of LEAD.
Introduction : des études antérieures ont rapporté un lien entre la rétinopathie diabétique (RD) et l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI), mais le rôle des facteurs de risque traditionnels susceptibles de médier cette association reste incertain. Nous avons étudié l’association entre la RD et le risque de développer une AOMI majeure, et l’influence des facteurs de risque cardiovasculaire sur cette association dans la cohorte prospective SURDIAGENE (SURvie, DIAbète de type 2 et GENEtique) de sujets diabétiques de type 2. Méthodes : un modèle de Cox multi-ajusté a été utilisé pour évaluer le risque d’AOMI majeure (amputation ou revascularisation) pendant le suivi en fonction des stades de RD (absente, non-proliférante, proliférante) à l’inclusion. Résultats : parmi 1320 participants, 94 personnes (7,1%) développaient une AOMI majeure pendant 7,1 (4,4-10,7) années de suivi, avec un taux d’incidence de 9,6 pour 1000 personnes-années. L’incidence cumulée augmentait avec la sévérité de la RD (p<0,0001; test log-rank). Le risque d’AOMI était significativement plus élevé en cas de RD non-proliférante (HR ajusté 2,31 IC 95% (1,43-3,81); p=0,0006) et de RD proliférante (3,14 (1,40-6,15); p=0,007) versus absence de RD. Aucune hétérogénéité n’était observée dans différents sous-groupes. La RD améliorait l’index statistiques-C (+0,023 IC 95% (0,003-0,044) ; p=0,02), et les tests de reclassification pour le risque d’AOMI majeur à 5 ans : IDI (+0,209 (0,130-0,321) ; p<0,001) et NRI (+0,562 (0,382-0,799); p<0,001). Conclusion : le risque d’AOMI majeure augmente proportionnellement à la gravité de la RD, indépendamment des facteurs de risque cardiovasculaire. La RD a une valeur pronostique significative dans la prédiction de l’AOMI.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_spe_2021_Foussard.pdf (1.31 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03202237 , version 1 (19-04-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03202237 , version 1

Cite

Ninon Foussard. Relation entre la sévérité de la rétinopathie diabétique et le risque de développer une artériopathie oblitérante des membres inférieurs majeure chez les patients diabétiques de type 2. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03202237⟩
89 View
373 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More