Impacts des troubles de l’usage maternels sur les interactions précoces et efficacité des programmes de prise en charge intégratifs : revue non exhaustive de la littérature et synthèse des connaissances actuelles - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2021

Impacts des troubles de l’usage maternels sur les interactions précoces et efficacité des programmes de prise en charge intégratifs : revue non exhaustive de la littérature et synthèse des connaissances actuelles

Anne Ros
  • Function : Author

Abstract

Each year in Europe, 6.5 to 11% of women with a substance use disorder (SUD) give birth to a child, and 59 to 70% of women in addiction programs in the United States have children. The consequences of substance use on infant development are well known and widely documented. Much less work is specifically devoted to the consequences of SUD on mother-child interactions, and even less on the neuro-physiopathological factors involved. However, early mother-infant interactions during the first year of life lay the basis for mental representations of the child in terms of interpersonal relationships, and play a major role in the social and emotional development of infants. The results of this non-exhaustive review of the literature underline the extent to which factors related to the newborn, in particular tonic and emotional dysregulation, may resonate with maternal defects in sensitivity and/or other maternal risk factors associated with SUD, reinforce each other, and aggravate in a vicious circle the difficulties of early interactions during the first year in these dyads. The neurobiological circuits of reward, stress and social affiliation are partially common, and may, under certain circumstances, respond preferentially to the psychoactive substance, which competes with the infant's needs and signals, thus diminishing maternal sensitivity. Integrative care programs offer joint management of maternal SUD and mother-infant interaction dysregulation, and significantly improve maternal skills and sensitivity, as well as the infant's relational skills. These programs are still very rare in France, and could improve the post-natal follow-up of these particularly vulnerable dyads.
Chaque année en Europe, 6.5 à 11% des femmes souffrant d’un trouble de l’usage (TU) donnent naissance à un enfant, et 59 à 70 % des femmes prises en charge dans des programmes d’addictologie aux Etats-Unis ont des enfants. Les conséquences des consommations de substances sur le développement du nourrisson sont bien connues et largement documentées. Beaucoup moins de travaux sont spécifiquement consacrés aux conséquences des TU sur les interactions mère-enfant, et encore moins sur les facteurs neuro-physiopathologiques impliqués. Pourtant, les interactions précoces mère-nourrisson durant la première année de vie posent les bases des représentations mentales de l’enfant en termes de relations interpersonnelles, et jouent un rôle majeur dans le développement social et émotionnel des nourrissons. Les résultats de cette revue non exhaustive de la littérature soulignent combien les facteurs liés au nouveau-né, notamment les dysrégulations toniques et émotionnelles, peuvent rentrer en résonnance avec les défauts de sensibilité maternelle et/ou les autres facteurs de risque maternels associés au TU, se renforcer mutuellement, et aggraver dans un cercle vicieux les difficultés d’interactions précoces durant la première année au sein de ces dyades. Les circuits neurobiologiques de la récompense, du stress et de l’affiliation sociale sont partiellement communs, et peuvent, dans certaines circonstances, répondre préférentiellement à la substance psycho-active, qui entre en compétition avec les besoins et signaux du nourrisson, diminuant alors la sensibilité maternelle. Les programmes de prise en charge intégratifs proposent une prise en charge conjointe du TU maternel et des dysrégulations d’interaction entre la mère et son bébé, et permettent d’améliorer significativement les compétences et la sensibilité maternelles, ainsi que les compétences relationnelles du nourrisson. Ces programmes restent encore très rares en France, et pourraient permettre d’améliorer le suivi post-natal de ces dyades particulièrement vulnérables.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_spe_2021_Ros.pdf (408.62 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03202311 , version 1 (19-04-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03202311 , version 1

Cite

Anne Ros. Impacts des troubles de l’usage maternels sur les interactions précoces et efficacité des programmes de prise en charge intégratifs : revue non exhaustive de la littérature et synthèse des connaissances actuelles. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03202311⟩
49 View
18 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More