Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation à un an du statut professionnel de patients atteints de lombalgies chroniques hospitalisés deux semaines au CHU de Montpellier pour reconditionnement à l’effort

Résumé : Un peu moins de 10 % de la population adulte française souffre d’une lombalgie chronique incapacitante. Elle représente à elle seule 75 % des coûts consacrés aux problèmes lombaires. La plupart des programmes de rééducation sont longs et coûteux. L’objectif principal de cette étude est d’évaluer le bénéfice d’un programme plus court de 2 semaines sur la présence au travail à un an. Secondairement il s’agit d’évaluer l’évolution des indicateurs et les facteurs associés au positionnement dans l’emploi à un an. Matériels et méthode : cette étude rétrospective avec recueil prospectif à un an a été menée sur des patients atteints de lombalgies chroniques hospitalisés deux semaines dans un programme de reconditionnement à l’effort au CHU de Montpellier entre janvier 2018 et février 2019. Les données initiales ont été recueillies à partir des dossiers médicaux et les données à un an ont été recueillies par questionnaire. Sur les 311 patients éligibles, 134 répondaient aux critères d’inclusion et d’exclusion. Sur ces derniers, 96 patients ont répondu au questionnaire à un an. Résultats : à un an, 64 % des patients sont présents au travail, versus 55 % à l’entrée (p = 0,039). 41 % des patients ont eu recours à un arrêt de travail l’année suivant la fin du programme, versus 66 % l’année précédant le programme (p < 0.001). La durée médiane cumulée des arrêts au cours d’une année n’était significativement pas différente avant et après le programme (p = 0.402). La plupart des paramètres cliniques, psychologiques et comportementaux étaient améliorés à un an. Les deux secteurs les plus représentés dans le groupe non présent au travail à un an étaient le bâtiment (23 %) et l’aide et soin à la personne (20 %). Plusieurs indicateurs à l’entrée du programme sont susceptibles de prédire un positionnement défavorable dans l’emploi à un an tels qu’une durée cumulée d’arrêt > 90 jours l’année précédant le programme (p < 0.001), une EVA d’entrée > 6/10 (p < 0.01) et de sortie > 5/10 (p < 0.001), l’absence de pratique d’un sport (p = 0.012), le port de charges lourdes au travail (p < 0.001), un antécédent d’inaptitude (p = 0.034), un antécédent d’invalidité (p = 0.016) et le fait d’être en arrêt à l’entrée du programme (p < 0.001). Conclusion : notre résultat concernant la présence au travail à un an est encourageant et similaire aux programmes plus intensifs. Notre étude souligne plusieurs facteurs associés au positionnement dans l’emploi à un an et constitue donc une piste de réflexion afin de mieux prévenir la désinsertion professionnelle.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03203890
Contributor : Scd Université de Montpellier <>
Submitted on : Wednesday, April 21, 2021 - 10:07:42 AM
Last modification on : Friday, June 4, 2021 - 11:50:03 AM

File

HILLION Marie_thèse.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03203890, version 1

Citation

Marie Hillion. Évaluation à un an du statut professionnel de patients atteints de lombalgies chroniques hospitalisés deux semaines au CHU de Montpellier pour reconditionnement à l’effort. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03203890⟩

Share

Metrics

Record views

10

Files downloads

17