Effets de la limitation des heures de travail et de garde des internes de spécialités médicales sur la sécurité des soins : une revue systématique de la littérature - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Effects of duty hours limitations of medical residents on patient safety: a systematic review

Effets de la limitation des heures de travail et de garde des internes de spécialités médicales sur la sécurité des soins : une revue systématique de la littérature

Abstract

Background: for 30 years, duty hours restrictions are applied for resident around the world, with aim goal was to enhance patient safety. But the impact of resident duty hour restrictions on patients and residents still is unclear. Methods: the review draws on reports catalogued in Pubmed, Cochrane, Embase. Studies included were evaluating restricted duty hours on medical residents. Outcomes were evaluating patient care and safety (mortality, morbidity, length of stay, medical errors). Results: ten studies met the inclusion criteria. A metaanalysis found a significative reduction of mortality: OR 0,78 IC (0,72-0,85): reduction of 22 % of mortality. Length of stay was unchanged, results about medical errors were contradictory. Safety of care, and morbidity reported were found diminished in one study. Conclusion: this updated review, including 10 recent applicable studies, demonstrates that restricted medical resident duty hours resulted in improvements in patient care, especially on mortality.
Contexte : depuis 3 décennies, sont mises en place à travers le monde des mesures de limitation du temps de travail des internes avec pour but principal d’améliorer la sécurité des soins apportée aux patients. Leurs effets sur la sécurité des soins restent cependant controversés et non clairs. Méthodes : nous avons réalisé une revue systématique de la littérature en interrogeant les bases de donnée Pubmed, Cochrane, Embase jusqu’en juin 2019. Les études inclues devaient évaluer la réduction du temps de travail chez les internes de spécialité médicale. Les critères d’évaluation analysés étaient la sécurité des soins (mortalité, morbidité, durée de séjours, réadmissions, erreurs médicales). Résultats : dix études ont été inclues dans la revue. La métaanalyse réalisée retrouvait une réduction significative de la mortalité RR 0,78 IC (0,72-0,85), soit une diminution de 22 % du risque de mortalité après réduction du temps de travail. La durée de séjours était inchangée, des résultats contradictoires étaient rapportés pour les erreurs médicales. Le taux de réadmission ; la sécurité des soins et la morbidité rapportés dans une seule étude étaient diminués. Conclusion : cette revue, incluant 10 études, a démontré l'effet positif de l’encadrement du temps de travail des internes dans les spécialités médicales sur la sécurité des soins apportée au patient, particulièrement en réduisant la mortalité des patients.
Fichier principal
Vignette du fichier
ThExe_FAIDIX_Maxime_DUMAS.pdf (2.32 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03204566 , version 1 (06-05-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03204566 , version 1

Cite

Maxime Faidix. Effets de la limitation des heures de travail et de garde des internes de spécialités médicales sur la sécurité des soins : une revue systématique de la littérature. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-03204566⟩
54 View
62 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More